mis à jour le

Santé: La FNPSP disposée à un dialogue "constructif et franc" avec la tutelle

La Fédération nationale des personnels de la santé  publique (FNPSP) s'est dite disposée à un dialogue "constructif et franc" avec la tutelle pour trouver des solutions "concrètes" à leurs revendications socioprofessionnelles, a indiqué samedi à Alger le président de cette fédération, Amar Lakhal.   "Nous sommes disposés à entamer un dialogue constructif et franc avec  la tutelle pour trouver des solutions concrètes à nos revendications. Il y avait  certes auparavant du dialogue avec la tutelle, mais malheureusement, ça n'a  rien donné pour l'instant", a affirmé M. Lakhal lors d'une conférence de presse. La FNPSP, affiliée au syndicat national autonome des personnels de l'administration  publique (SNAPAP), réclame notamment la revalorisation et la généralisation  de la prime de contagion à tous les travailleurs de la santé, "sans aucune exception",  la révision du régime indemnitaire et l'intégration des contractuels. Pour M. Lakhal, l'octroi de la prime de contagion pour "une certaine  catégorie seulement" du personnel de la santé est "la goûtte d'eau qui a fait  déborder le vase de la colère" des travailleurs, qui veulent mettre fin à  cette "anomalie".  "Comment se fait-il que cette indemnité de contagion soit accordée dans  les pays développés y compris aux personnes qui habitent aux abords des structures  hospitalières, alors qu'en Algérie on continue à accorder une prime infime et  à une catégorie seulement, tandis qu'on la refuse à d'autres sous de fallacieux  prétextes" s'est-t-il interrogé. Il a indiqué, à ce propos, qu'en raison de "la détérioration" de la  situation des travailleurs de la santé et des rencontres "infructueuses" avec  des responsables du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme  hospitalière, la FNPSP entamerait un mouvement de grève de trois jours, à partir  de lundi prochain, qui sera reconduit si la tutelle ne répondra pas favorablement  à leurs revendications.          Depuis près d'un mois, les syndicats de la santé ont entamé des mouvements  de protestations pour réclamer une amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière,  Abdelaziz Ziari, avait indiqué jeudi que les contacts avec les syndicats reconnus  du secteur pour discuter de leurs revendications se poursuivaient dans le cadre  d'un dialogue "constructif".

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

dialogue

AFP

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

RDC: "le dialogue est permanent", assure le président Kabila

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

AFP

Gabon: le dialogue politique voulu par Bongo se précise, sans Ping

Gabon: le dialogue politique voulu par Bongo se précise, sans Ping