mis à jour le

Le ministère marocain de l'Intérieur infirme des allégations sur de prétendues tortures contre des détenus impliqués dans les incidents de Laâyoune

 Le ministère marocain de l'Intérieur a infirmé samedi le contenu d'un communiqué d'Amnesty international (AI) reprenant des allégations mensongères sur la torture et des mauvais traitements qu'auraient subis six prévenus impliqués dans des actes de violence et de vandalisme survenus récemment dans la ville de Laayoune, déplorant le manque d'objectivité de cette organisation qui aurait pu obtenir des éléments d'information auprès des autorités marocaines préalablement à toute prise de position.

Medi1 Radio

Ses derniers articles: Algérie: l'ex-chef de la diplomatie  Situation au Mali: le président mauritanien s'entretient avec le Haut représentant de l'UA pour le Mali et le Sahel  Message du président tunisien 

marocain

AFP

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain

AFP

Des étalons dans une tempête de sable: défi équestre dans le désert marocain

Des étalons dans une tempête de sable: défi équestre dans le désert marocain

AFP

Maroc: le sélectionneur Hervé Renard envisage de poursuivre un joueur marocain

Maroc: le sélectionneur Hervé Renard envisage de poursuivre un joueur marocain

tortures

AFP

RDC: des journalistes arrêtés et torturés s'alarme l'ONG JED

RDC: des journalistes arrêtés et torturés s'alarme l'ONG JED

AFP

Yémen: des migrants africains enlevés et torturés pour de l'argent

Yémen: des migrants africains enlevés et torturés pour de l'argent

AFP

Burundi: rapport accablant de l'ONU sur les tortures et les exécutions

Burundi: rapport accablant de l'ONU sur les tortures et les exécutions

détenus

AFP

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

AFP

Soudan du Sud: libération de deux pilotes kényans détenus par la rébellion

Soudan du Sud: libération de deux pilotes kényans détenus par la rébellion

AFP

Amnesty exhorte le Maroc

Amnesty exhorte le Maroc