mis à jour le

Bamako ouvert au dialogue…le MNLA se réjouit !

Communiqué du Secrétaire Général du MNLA:

 

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA),

- Se réjouit de la récente volonté du Mali à négocier avec le MNLA, demandeur de l'ouverture de négociations immédiates avec les autorités maliennes de la transition,

- Pleinement conscient de la volonté ferme de la communauté internationale d'organiser les élections présidentielles au Mali dans les meilleurs délais,

 

 

- Respectueux des valeurs démocratiques et des droits de l'Homme,

- Rappelant que sa revendication concerne le statut juridique de l'Azawad et que les équilibres politiques internes au Mali ne lui font rien attendre de positif d'une élection dont les enjeux sont malheureusement essentiellement sudistes ;

- Appelant la communauté internationale à veiller à ce que la haine ne soit pas un enjeu de la campagne électorale et s'engageant, pour sa part, à l'empêcher,

 

 

Déclare qu'il fera tout pour favoriser une sortie de crise compatible avec les intérêts des populations de l'Azawad et se déclare prêt à étudier avec la communauté internationale et d'autres parties impliquées dans le processus électoral, les modalités de la tenue des élections présidentielles libres et apaisées.

 

 

Le MNLA rappelle également que les questions de fonds suivantes méritent de profondes réflexions :

- Quelles sont les mesures prises pour permettre le vote des populations de l'Azawad en grade partie, déplacées et réfugiées ?

- Quel sort est réservé à tous ceux, en particulier des régions de Tombouctou et de Gao, qui ont été victimes de la politique d'épuration ethnique menée par l'armée malienne ?

 

 

Le MNLA demeure conscient que la conclusion d'un accord-cadre entre le MNLA et les autorités maliennes de la transition, garanti par la communauté internationale et déterminant l'orientation générale relative au statut juridique de l'Azawad, constitue le gage pour faciliter et favoriser la tenue des élections présidentielles dans l'Azawad.

 

 

Kidal, le 17 Mai 2013

Pour le MNLA,

Le Secrétaire Général,

Président du Conseil Transitoire de l'Etat de l'Azawad (CTEA)

Bilal AG ACHERIF

Mnla

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Bamako

AFP

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Mali: fermeture des bureaux du producteur d'or Randgold

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

AFP

Mali: un mort et des blessés dans des heurts

Mali: un mort et des blessés dans des heurts

MNLA

AFP

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Mali: un groupe pro-Bamako prend des positions rebelles du MNLA

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

remake?

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012