mis à jour le

Situation nationale : Abdoulaye Baldé flingue le « régime »

Le Comité de pilotage national de l'union des centristes du Sénégal (UCS), réuni, hier, sous la présidence d'Abdoulaye Baldé, s'est indigné de l'interdiction des marches du PDS et des expulsions du journaliste tchadien Makaila Nguebla et du Gambien Kukoï Samba Sagna.


Le Comité de pilotage national de l'union des centristes du Sénégal (UCS), revenant sur les récentes interdictions de marche, a exprimé son inquiétude face à un recul évident de la démocratie, caractérisé par des violations répétées des libertés individuelles et collectives. «L'UCS rappelle que la Constitution de 2001, adoptée par référendum, consacre le droit à la marche et que la seule obligation est d'informer, au préalable, les autorités compétentes», a-t-il fait savoir. Sur les délits contre les droits de l'homme, l'UCS dit désapprouver l'expulsion, vers la Guinée, du journaliste tchadien Makaila Nguebla (faisant suite à celle du Gambien Kukoï Samba Sagna, vers le Mali) et constate que la tradition d'hospitalité du Sénégal, longtemps considéré comme un pays de liberté et d'accueil, se perd. La formation politique du maire de Ziguinchor a aussi abordé la question de l'emploi, particulièrement, préoccupée par la situation qui prévaut à la Compagnie sucrière sénégalaise (CSS), dans l'impossibilité d'écouler 46 000 tonnes de sucre, en raison de la présence de 80 000 tonnes de sucre importé sur le marché. «C'est inacceptable que l'Etat ne prenne pas urgemment des mesures pour protéger cette entreprise employant pas moins de 6400 personnes, le premier employeur privé du Sénégal», dénonce le comité de pilotage qui est d'avis qu'après le désordre installé chez les ferrailleurs et la fermeture de l'usine de la Socas de Dagana, la destruction du tissu industriel national ne saurait être tolérée plus longtemps. «Malgré la promesse du Président de donner du travail aux sénégalais, jeunes, particulièrement, le régime actuel a endossé un sombre costume de fossoyeur d'emplois», ont conclu les centristes du Sénégal.
Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

régime

AFP

Gambie: les disparus du régime de Yahya Jammeh

Gambie: les disparus du régime de Yahya Jammeh

AFP

Angola: Joao Lourenço, un ancien général fidèle du régime

Angola: Joao Lourenço, un ancien général fidèle du régime

AFP

Gambie: les dates-clés du régime de Yahya Jammeh

Gambie: les dates-clés du régime de Yahya Jammeh