mis à jour le

Oumar Konta en tournée à Bruxelles : « Nous sommes obligés de faire ça, parce qu’il y a l’état d’urgence au pays »

Cela fait une semaine que le jeune artiste malien est en tournée promotionnelle à Bruxelles pour deux mois de concert avec son groupe Malikan, c’est aussi une manière pour l’artiste d’informer et de sensibiliser le public bruxellois sur la situation que connaît le Mali, surtout en rapport avec la crise au nord la réconciliation et la paix. Le jeune artiste profite des concerts pour donner des informations sur le Mali.

 En face des publics des différentes salles de la capitale de l’Europe et bien d’autres personnes qui venaient à ces rendez-vous musicaux. Il parle aussi de son centre culturel le Berey qui a été ouverte en décembre 2011, qui permet de faire la promotion des jeunes artistes, qu’ils soient peintre, plasticiens, musiciens, et chorégraphes en plus des spectacles.

Selon Oumar Konta c’est l’état d’urgence qui pousse les artistes à aller au delà de nos frontières, ce qui explique sa tournée de deux mois qui a commencé en début mai 2013.  Comme les artistes ne peuvent de concerts, il a été obligé d’arrêter les activités musicales, dans le centre Berey . Mais selon le jeune artiste les artistes ont beaucoup de rôle à jouer dans la crise actuelle, parce qu’avec l’état d’urgence on est obligé de faire de créations , de chants, peinture en rapport avec la crise qui est aussi de la matière pour les artistes maliens, une véritable source d’inspiration. En marge de ces concerts il a même exposé les ½uvres de Zou Doumbia  qui a fait de la peinture sur la crise.   »Nous sommes des ambassadeurs de notre pays, nos concerts sont des occasions pour donner la vraie version des faits parce que les gens disent n’importe quoi sur le Mali sans connaître les réalités, ici beaucoup de gens pensent que c’est une affaire contre ethnies alors que c’est faux « .

Dans ces chansons aussi Oumar Konta chante la situation au Mali, l’immigration, les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées etc. Oumar fait aussi beaucoup de tapages autour de son centre culturel Berey qui veut en sonrai la connaissance :   » la connaissance parce que c’est un espace culturel qu’on a crée pour la promotion de la culture malienne, mais on est focalisé sur la nouvelle génération, parce qu’au Mali il y a des centres culturels et des espaces culturels  qui programment des artistes mais en réalité il faut être un artiste connu, par le grand public. Ceux qui n’ont pas eu la chance de faire des clips, de passer à la télé ou de faire des tournées, le centre se trouve à Kalaban Coura non loin de la mairie. On leur donne de la chance sur le plan musical, art plastic et du théâtre etc.

Très mécontent de l’état d’urgence qui ne permet plus aux artistes de vivre de leur art,  même le peu qu’ils gagnent avec les animations des mariages et baptêmes sont interdits donc ils ne gagnent plus rien la galère augmente pour lui c’est la situation la plus difficile pour les artistes du Mali et à tous les niveaux.

Pour ce qui est de la première étape de sa tournée en Belgique il se dit très satisfait. ‘‘On vient de faire l’un des meilleurs spectacles de la tournée, le public était chouette, j’espère qu’on s’est fait entendu parce que ça nous a permis de parler de la situation de notre pays qui est toujours combat, barrer la route aux menteurs et aux gens qui gâtent le nom du Mali, mais de parler de notre centre culturel, j’ai échangé aussi avec les artistes ils sont contents « .

             Kassim TRAORE

 

 

tournée

AFP

Melania Trump boucle sa tournée africaine en Egypte

Melania Trump boucle sa tournée africaine en Egypte

AFP

Melania Trump en visite dans une école au Malawi, deuxième étape de sa tournée africaine

Melania Trump en visite dans une école au Malawi, deuxième étape de sa tournée africaine

AFP

Brexit et sécurité au menu d'une tournée de Theresa May en Afrique subsaharienne

Brexit et sécurité au menu d'une tournée de Theresa May en Afrique subsaharienne

Bruxelles

AFP

RDCongo: l'opposition unie met en garde Kabila de Bruxelles

RDCongo: l'opposition unie met en garde Kabila de Bruxelles

AFP

L'opposant congolais Katumbi interpellé

L'opposant congolais Katumbi interpellé

AFP

Bruxelles aura fin juin sa place Lumumba, une première en Belgique

Bruxelles aura fin juin sa place Lumumba, une première en Belgique