mis à jour le

Deux champs pétroliers bloqués par un grève

Trente travailleurs de la société d’exploitation pétrolière « Permis du sud » opérant dans les champs pétroliers de « Makhrouga » et « El Arich », dans le sahara du gouvernorat de Tataouine, ont déclenché jeudi 16 mai une grève qui doit se poursuivre jusqu’au 18 mai 2013.

Cette grève va causer la suspension de la production d’environ 1800 barils de pétrole par jour, d’après les déclarations de l’un des membres du syndicat de base de la société au correspondant de l’agence TAP dans la région.

Selon la même source qui a voulu garder l’anonymat, cette grève intervient « à l’issue de multiples réunions entre la direction et les représentants des travailleurs relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) dont le bureau régional a assisté, mardi, aux travaux de la commission régionale de conciliation, après avoir rendu public un préavis de grève, depuis le 6 mai 2013″.

Il a ajouté que ces réunions n’avaient pas abouti à l’exécution des accords signiés dans les procès-verbaux concernant les revendications professionnelles ».

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

champs

AFP

Champs pétroliers: le Ghana n'a pas violé les droits ivoiriens

Champs pétroliers: le Ghana n'a pas violé les droits ivoiriens

AFP

Soudan du Sud: les rebelles revendiquent le contrôle de champs pétroliers

Soudan du Sud: les rebelles revendiquent le contrôle de champs pétroliers

AFP

Libye: production incertaine sur 11 champs pétroliers après des attaques

Libye: production incertaine sur 11 champs pétroliers après des attaques

grève

AFP

Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève

Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève

AFP

Algérie: une directrice d'un journal "asphyxié" par l'Etat cesse sa grève de la faim

Algérie: une directrice d'un journal "asphyxié" par l'Etat cesse sa grève de la faim

AFP

RDC: appel

RDC: appel