mis à jour le

Afrique du Sud : Mandela refuse que ses enfants soient impliqués dans la gestion de son patrimoine

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela ne veut pas que ses enfants soient impliqués dans la gestion de son patrimoine alors que deux de ses filles réclament le contrôle et la gestion de ses fonds, estimés à 1,7 millions de dollars, rapportent les médias locaux. Le héros national sud-africain a confié la gestion de sa fortune à trois avocats qu'il a nommé de son propre chef, selon ces derniers. Une version que contestent ces deux filles, qui les soupçonnent de vouloir mettre la main dessus. Lire aussi : Mandela : ses filles veulent contrôler son héritage

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Afrique

AFP

Évasion de 20 prisonniers en Afrique du Sud

Évasion de 20 prisonniers en Afrique du Sud

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise des enchères de cornes de rhinocéros

Afrique du Sud: la justice autorise des enchères de cornes de rhinocéros

AFP

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

Grace Mugabe, soupçonnée d'agression en Afrique du Sud, est rentrée au Zimbabwe

Mandela

AFP

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

AFP

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

enfants

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants