mis à jour le

Disparition de Modibo Keita : Sa famille rend hommage au père de l’indépendance du Mali

Pour commémorer la disparition du 1er président de la République du Mali indépendant, la famille de Modibo Kéita, à Ouolofobougou a organisé le 16 mai 2013, une séance de lecture de Coran pour le repos de l'âme de l'illustre disparu. La cérémonie était dirigée par le neveu de l'ancien président, Moulaye Hassane Kéita.

 

C'est le 16 mai 1977 que le premier président du Mali indépendant a trouvé la mort en détention dans des conditions non encore élucidées. Trente-six ans après, et pour commémorer cette disparition, la famille a organisé hier matin, une séance de lecture de Coran, à Ouolofobougou, afin de rendre hommage au premier président du Mali indépendant.

Selon Moulaye Hassane Kéita, un des neveux du père de l'indépendance malienne, la famille a voulu commémorer cette disparition dans la plus grande simplicité à cause de la situation actuelle du pays. Mais, dira-t-il, cette cérémonie n'a pas noté la présence de l'Etat pourtant informé.

A l'en croire, la commémoration de la disparition de Modibo Kéita, va au-delà de sa famille. Depuis sa disparition, la famille s'organise chaque 16 mai pour lui rendre un ultime hommage. Cette lecture de Coran a été mise à profit pour parler de l'histoire de l'homme, nous apprend M. Kéita. Ainsi, Moulaye Hassane Kéita explique que Modibo Kéita naquit le 4 juin 1915 à Bamako.

Il  entre en  1931 au lycée Terrasson de Fougères de Bamako (actuel lycée Askia Mohamed). En 1934, il entre à l'Ecole normale supérieure William Ponty, d'où il sort diplômé en 1936. Tout en enseignant, il milite aux côtés de Mamadou Konaté pour l'indépendance du Soudan français en particulier et la libération de tous les peuples sous le joug de la colonisation.

Pour mieux affirmer son opposition à la politique coloniale de la France, il fonde en 1943 la revue « L'¼il du Kénédougou », qui invite le peuple à s'émanciper, selon M. Kéita. Avant, en 1937, il est co-fondateur, avec Ouezzin Coulibaly, du Syndicat des enseignants d'Afrique occidentale française. Il est détenu en 1946 à la prison de la santé à Paris pour « sentiments anti-français ».

« Au plan politique, Modibo Kéita est l'un des pères fondateurs du Rassemblement démocratique africain (RDA) en 1946. Il est élu député à l'Assemblée nationale française en 1956 sous les couleurs de l'Union soudanaise RDA. Membre de plusieurs gouvernements français, il est élu maire de Bamako en 1956. Il sera le président de l'éphémère Fédération du Mali (Soudan français et Sénégal) ».

A en croire, notre interlocuteur, « après l'éclatement de la Fédération du Mali, il est proclamé président de la République du Mali le 22 septembre 1960. Ayant le c½ur à gauche, il opte pour une économie de type socialiste. Il développe une coopération hardie avec les pays du bloc de l'Est, ce qui lui permet de fonder une économie basée sur l'effort national.

Sous sa conduite, sont créées plusieurs sociétés et entreprises d'Etat. On peut citer, entre autres, Air Mali (transport aérien), la Compagnie malienne de navigation (transport fluvial), la Compagnie malienne de transports routiers (CMTR), la Socoma, la Comatex, la Sepom (actuelle Huicoma), la Sonatam, Mali-Lait, l'Opam, la Régie des chemins de fer du Mali, etc. Bref, des dizaines de sociétés qui jettent les bases de l'industrialisation et offrent de l'emploi aux Maliens de toutes les couches sociales. Il est surtout le bâtisseur de la monnaie nationale en juillet 1962″.

M. Kéita a invité les autorités à enseigner dans nos écoles le parcours de Modibo, son idéologie, sa vision pour le Mali pour éveiller les consciences de la nouvelle génération. Il a également mis l'accent sur l'éducation, la culture qui ont été les valeurs enseignées par Modibo Kéita. Il retient de Modibo Kéita l'image d'un homme intègre, plein d'humanisme et de patriotisme. Il faut souligner également que le premier a déposé une gerbe de fleur  sur la tombe  de l'illustre disparu au cimetière d'Hamdallaye.

Ben Dao

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

disparition

AFP

Disparition de 49 migrants au large de l'Espagne: une "tragédie" pour le HCR

Disparition de 49 migrants au large de l'Espagne: une "tragédie" pour le HCR

AFP

Côte d'Ivoire: décès d'un des suspects dans la disparition du journaliste Kieffer

Côte d'Ivoire: décès d'un des suspects dans la disparition du journaliste Kieffer

AFP

Egypte: la police a enquêté sur l'étudiant italien assassiné, avant sa disparition (parquet)

Egypte: la police a enquêté sur l'étudiant italien assassiné, avant sa disparition (parquet)

famille

AFP

Zimbabwe: de très chers cadeaux d'anniversaire pour la famille de Mugabe

Zimbabwe: de très chers cadeaux d'anniversaire pour la famille de Mugabe

AFP

Soudan du Sud: les enfants perdus du conflit, réfugiés sans famille

Soudan du Sud: les enfants perdus du conflit, réfugiés sans famille

AFP

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

Côte d'Ivoire: après six ans de séparation, des jeunes retrouvent leur famille

hommage

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Sport

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

AFP

Pékin rend hommage

Pékin rend hommage