mis à jour le

En partance pour le Maroc : Le ballet national décline sa feuille de route

L'honneur fait au ballet national par le royaume du Maroc qui l'a invité, est salué par les acteurs. Lors de la conférence de presse, ce matin, au théâtre national Daniel Sorano, l'ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barada, a salué le professionnalisme du ballet ''La Linguère'' qui doit se produire, le 25 mai, au Théâtre Mouhamed V de Rabat, à l'occasion de la Journée de l'Afrique.


Au Maroc, ces ambassadeurs de la culture sénégalaise se produiront au cours de trois spectacles. Le premier aura lieu à Rabat au Théâtre Royal, dans le cadre des Journées africaines du Maroc.
Le royaume chérifien a porté son choix sur le Ballet la Linguère qui est considéré comme une troupe exceptionnelle et apte à animer ce genre de rencontres internationales. "La Linguère", issue de l'ancien Ballet africain de la Fédération du Mali (créée en 1960), a effectué, depuis 1961, plus de 200 mois de tournées, produit plus de 6.000 représentations, devant plus de 10.000.000 de spectateurs de plusieurs pays différents, parcours émaillé de flatteuses critiques de la part de la presse internationale. La Journée de l'Afrique sera marquée par des colloques, séminaires et plusieurs prestations de troupes artistiques, dont le Ballet La Linguère, a expliqué le diplomate marocain, lors d'une conférence de presse au Théâtre National Sorano, en compagnie de son directeur général Massamba Gueye.
M. Barrada a salué le ''professionnalisme'' de la troupe sénégalaise, rappelant qu'elle s'est produite, plusieurs fois, au Maroc. Massamba Gueye, lui, appellera le Ballet à s'adapter aux exigences du monde moderne. «La meilleure vente sera la qualité et la modernisation de nos spectacles qui seront de courte durée, 15 mn à 30 min, et qui nous permettent d'être invités aux colloques et conférences, puisque le marché culturel mondial exige que l'on s'adapte», a-t-il précisé.
Auparavant, les convives ont apprécié une prestation du Ballet qui a réétudié, pendant une heure, le capital artistique des différentes ethnies du Sénégal.


Yandé DIOP

REWMI QUOTIDIEN

Maroc

AFP

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

AFP

Vague de froid et chutes de neige au Maroc

Vague de froid et chutes de neige au Maroc

AFP

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

national

AFP

Jebel Irhoud, "berceau de l'humanité" classé patrimoine national marocain

Jebel Irhoud, "berceau de l'humanité" classé patrimoine national marocain

AFP

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

AFP

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

route

AFP

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

AFP

Migrants: la dangereuse route d'Espagne

Migrants: la dangereuse route d'Espagne

AFP

Centrafrique: 77 morts dans un accident de la route

Centrafrique: 77 morts dans un accident de la route