SlateAfrique

mis à jour le

Les vuvuzelas sont dangereuses pour la santé

On savait déjà que les vuvuzelas, ces sortes de trompettes sud-africaines en plastique qui en ont horripilé plus d'un lors de la coupe du monde de football 2010, pouvaient causer des dommages auditifs. Selon la fondation suisse Hear The World, rapportait l'an passé le quotidien français Les Echos, un coup de vuvuzela dépasserait le niveau sonore d’un marteau-piqueur fonctionnant à moins de 5 mètres de l'oreille.

Une pollution sonore certes, mais qui en prime faciliterait la propagation des maladies, révèle BBC News, s'appuyant sur une étude publiée dans la revue scientifique PLoS One.

Celle-ci affirme que souffler brièvement dans une vuvuzela revient à postillonner de la salive à raison de 4 millions de gouttelettes par seconde, et donc propager des maladies contagieuses et potentiellement mortelles comme que la grippe ou la tuberculose. L’étude a été menée grâce à un laser mesurant le nombre de gouttelettes émises par huit volontaires qui devaient jouer de la vuvuzela. Les chercheurs ont trouvé que chacun d'entre eux expulsait en moyenne 658.000 particules pulmonaires par litre d’air.

Ainsi, la proximité entre supporters dans les stades favoriserait le risque épidémique. Pour cette raison —entre autres—, les organisateurs des Jeux olympiques 2012, qui auront lieu à Londres, se demandent s’ils ne faudrait pas bannir les vuvuzelas.

Lu sur BBC News