mis à jour le

Bouira : les enseignants veulent la tête du directeur de l’éducation

Plus d'un millier d'enseignants ont répondu favorablement à l'appel de leur syndicat, le Conseil national autonome des professeurs du secondaire et technique élargi aux autres paliers de l'éducation (Cnapest) à l'échelle de la wilaya, pour revendiquer le départ du premier responsable de la direction de l'éducation (DE) de la wilaya. Une imposante marche de protestation a été organisée, hier, au chef-lieu de wilaya. Venus également des wilayas d'Alger, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaïa, Mostaganem, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Sétif, Oran et M'sila, les enseignants ont sillonné plusieurs quartiers de la ville. La procession a démarré du siège de la DE vers celui de la wilaya. Les manifestants brandissaient des pancartes et autres banderoles sur lesquelles étaient écrite leur principale revendication : «Le départ du DE». «Le DE a détruit le secteur de l'éducation dans la wilaya. Il viole les lois de la République», déclarent les manifestants. Ils voulaient par cette action attirer l'attention des autorités compétentes et également celle des citoyens sur «le mépris» dont ils se disent victimes. Cette marche a été également une marque de soutien à leur collègue Laïdi M'hamed, professeur du lycée El Mokrani dans la commune de Taghzout, radié du corps enseignant, à la suite de la tenue du conseil de discipline mardi dernier. A leur arrivée à la rue Drissi Yahia, les protestataires ont marqué une halte devant le centre de santé de l'Ecotec, en guise de solidarité avec le personnel médical affilié à la section syndicale (SAP), en grève. Au siège de la wilaya de Bouira, les animateurs du Cnapest ont affirmé que leur action se veut une manière de dénoncer les agissements du DE tout en réclamant son départ. Ils exigent par là même la réintégration de leur collègue radié.          

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Bouira

Neila Latrous

Des citoyens ferment la RN 05

Des citoyens ferment la RN 05

La rédaction

Bouira : attaques de singes contre un village

Bouira : attaques de singes contre un village

Leila Assam - Lemag

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"

Algérie: Une caserne de l'armée à Bouira attaquée au "hebheb"

enseignants

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

AFP

Gabon: enseignants ulcérés, lycéens en colère, l'école en ébullition

Gabon: enseignants ulcérés, lycéens en colère, l'école en ébullition

La rédaction

Algérie : 3000 enfants tabassés par leurs enseignants durant l’année passée

Algérie : 3000 enfants tabassés par leurs enseignants durant l’année passée