mis à jour le

11 millions d’internautes en Algérie

L'Algérie compte 11 millions d'utilisateurs d'internet haut débit et via le mobile, a indiqué hier le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Moussa Benhamadi. «En tout, 11 millions d'Algériens utilisent actuellement internet, contre 10 millions en 2011», a précisé le ministre dans un entretien à l'APS à la veille de la Journée mondiale des télécommunication et de la société de l'information (17 mai). Pour ce qui est du nombre global d'abonnés à internet, il est de 1,6 million, soit 1,3 million d'abonnés à Algérie Télécom (ADSL) et environ 300 000 autres au réseau internet via le mobile, a-t-il relevé. Il a expliqué que les usagers d'nternet (11 millions) sont représentés par les abonnés à l'ADSL, les ménages et d'autres catégories sociales se connectant par le biais des réseaux d'entreprises ou des institutions (santé, enseignement supérieur et éducation nationale). Le ministre a expliqué, par ailleurs, que toutes les universités et centres de recherche sont connectés à internet par des liaisons spécialisées dans le cadre du réseau international académique et de recherche. Il a relevé, en outre, que des espaces dédiés à internet ont été mis en place au sein des établissements universitaires, ajoutant que l'opération d'installation d'internet dans quelque 400 cités universitaires «avance bien». Concernant le secteur de l'éducation nationale, il a souligné que 85% des lycées, 70% des collèges d'enseignement moyen et 25% des écoles primaires sont connectés. Il en est de même pour le secteur de la santé dans la mesure où l'ensemble des établissements hospitaliers sont connectés, a-t-il dit, préconisant toutefois la mise en place d'un réseau «hautement sécurisé et fiable».  

Algérie

AFP

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

AFP

Rajoy en visite en Algérie

Rajoy en visite en Algérie

AFP

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie

Des footballeurs binationaux en mal de carrière rebondissent en Algérie