mis à jour le

Vrai ou faux : Au Sénat, Blaise Compaoré pourrait surprendre

C'est le 21 mai prochain que l'Assemblée nationale procèdera au vote de la loi organique portant création, composition, attribution et fonctionnement du Sénat. Comme on le sait, l'opposition parlementaire qui a boycotté les travaux en commission, si elle reste fidèle à sa logique, ne sera pas de la partie.

Car elle préfère mobiliser ses militants et sympathisants dans la rue pour crier sa « colère ». A ce qu'on dit, la séance plénière sera présidée par le président de l'Assemblée nationale en personne et rien ne sera laissé au hasard. Par ailleurs, on susurre dans certains milieux que beaucoup de Burkinabè pourraient être surpris quand le président Blaise Compaoré procédera à la nomination des 31 sénateurs dont le choix lui est accordé.

Salia Sanou en Turquie pour un jumelage

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso se rendra du 20 au 25 mai prochain à Gaziantep en Turquie où il procèdera au jumelage de Bobo-Dioulasso avec cette ville de Turquie. Gaziantep est une ville industrielle et Bobo pourra grandement tirer profit de ce jumelage par des relations entre opérateurs économiques et industriels. Le maire sera accompagné dans son déplacement par son 1er adjoint Moustapha Tinto, de son chargé à la coopération, ainsi qu'un journaliste de votre quotidien, L'Express du Faso. Ce déplacement du maire fait suite à une invite formulée par l'ambassadeur Dr Aydin Sefa Akay, de Turquie au Burkina qui était à Bobo-Dioulasso le 19 avril dernier. Bobo-Dioulasso bénéficie déjà de coopération avec la Turquie à travers un complexe scolaire de grand standing qui est actuellement en chantier au secteur 22.

Le président Soungalo Ouattara à la Journée du coton

Le président de l'Assemblée nationale, Soungalo Ouattara, présidera la cérémonie de la Journée du coton qui aura lieu à Karangasso-Sambla dans la province du Houet le samedi 18 mai 2013. Deuxième du genre, la Journée du coton vise à sensibiliser les producteurs sur les moyens et méthodes à utiliser pour accroître la productivité dans les champs. Aussi, la cérémonie sera co-parrainée par le président de l'Union nationale des producteurs de coton, Karim Traoré, et le Directeur général de la Sofitex, Jean-Paul Sawodogo. Cette cérémonie est une reconnaissance aux producteurs de Karangasso-Sambla pour les efforts qu'ils consentent dans la production du coton. C'est sous l'égide de l'Union nationale des producteurs de coton du Burkina que cette Journée a été organisée par l'Union départementale.

Ecole nationale des sous-officiers de gendarmerie : le nouveau patron installé aujourd'hui même

C'est aujourd'hui que sera installé officiellement, le Capitaine Théophile Tago dans ses fonctions de commandant de l'Ecole nationale des sous-officiers de gendarmerie (ENSOG). Il remplace à ce poste le Capitaine William Combary. La cérémonie d'installation connaîtra la présence des hauts dignitaires de l'armée burkinabè. L'ENSOG est fonctionnelle depuis février 2012. Elle est l'une des trois structures de formation relevant du Commandement des écoles et centres de perfectionnement de la gendarmerie nationale (CECPGN). Comme le CECPGN, l'ENSOG est basée à Bobo-Dioulasso. Si l'ENSOG n'est fonctionnelle que depuis février 2012, il faut préciser qu'elle est l'héritière de l'Ecole nationale de gendarmerie (ENG), elle-même créée par décret du 20 septembre 1977, sur les cendres du Centre d'instruction de la gendarmerie mis en place en 1962.

DRESS des Hauts-Bassins : onze élèves privés de BAC

C'était le titre de l'article sur la situation de certains candidats au BAC dans la région des Hauts-Bassins. Dans le même article, nous interpellions les autorités à voir le cas des élèves qui ne sont pas responsables de la situation. La crise sociopolitique du côté de la Côte-d'Ivoire étant la cause de cette situation, avions-nous souligné. Quelques semaines après notre article, les mêmes élèves ont été acceptés pour prendre part à l'examen du baccalauréat. Cette belle vision des autorités ne peut qu'être saluée et soulignée comme un bel exemple de gouvernance. La balle est donc dans le camp des élèves. Ils doivent donner raison à tous ceux qui ont plaidé pour leur cause.

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Compaoré

AFP

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

AFP

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

AFP

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre