mis à jour le

Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

La police régionale des Hauts-Bassins a mis sous les verrous un escroc insoupçonnable. Instituteur de son état, le sieur B. E. (appelons-le ainsi) a tenté de contracter un prêt, au préjudice d'un autre fonctionnaire. Heureusement pour ce dernier, l'escroc a été démasqué et mis aux arrêts, le lundi 13 mai dernier.

B. E., 37 ans, ne fait pas honneur à sa profession d'éducateur. En effet, il a été pris la main dans le sac, dans l'après-midi du lundi 13 mai 2013. Alors qu'il tentait d'obtenir frauduleusement un prêt d'un million F CFA, sous une fausse identité. Tout d'abord, il fait une fausse déclaration de perte de CNIB de Z. Y, un agent en service à la direction régionale de l'Habitat et de l'Urbanisme (DRHU) des Hauts-Bassins. Muni de cette fausse déclaration, il parvient à se faire délivrer une fausse CNIB au nom de Z. Y, mais avec sa photo à lui. Avec sa fausse CNIB au nom de Z. Y, il obtient les 3 derniers bulletins de paye de ce dernier auprès des services du ministère de l'Economie et des Finances, à Ouagadougou. B. E. quitte son poste dans le département de Gao, dans la province du Ziro, pour...officiellement se rendre au village.

Il descend à Bobo-Dioulasso, où il entreprend de monter un dossier de prêt au nom de Z. Y. C'est ainsi qu'il se rend, dans la matinée du 13 mai, au Commissariat central de police de Bobo (CCP/B), pour légaliser certains documents. Du CCP/B, il est orienté vers la police administrative qui fait les « légalisations sap-sap » (sur place), à côté du marché central. Avant de s'y rendre, notre escroc au col blanc a pris le soin de mémoriser le nom d'un officier inscrit à la porte d'un bureau. Arrivé à la police administrative, il prétend être recommandé par l'officier en question. Le policier qui s'occupe des légalisations, s'exécute, parce que les documents semblent authentiques et conformes. Il a quand même un doute. Il demande à un collègue de se rendre à la direction régionale de l'Habitat et de l'Urbanisme, pour s'assurer que l'agent dont le nom figure sur les différents documents est en train de faire effectivement de telles démarches. Informé, Z. Y. tombe des nues. Il n'est au courant de rien.

La police informe les différents établissements bancaires, et tend ses filets. Le sieur B. E. sera cueilli dans l'après-midi. En sa possession, entre autres documents, des faux tampons de la Bank of Africa (BOA), du Service de cardiologie de l'hôpital Souro Sanou et de la DRHU/Hauts-Bassins ; 3 bulletins de paie au nom de Z. Y., une fiche de renseignements client (SOBCA) au nom de Z.Y., une fiche d'engagement clientèle SOBCA avec cachet BOA, un certificat de décès et des ordonnances médicales estampillées du cachet CHUSS (service cardiologie).

Selon une source proche du dossier, et qui a requis l'anonymat, le sieur B. E. ne serait pas à sa première tentative. En 2012, il aurait essayé le même manège qui avait été étouffé dans l'½uf. Parce que la victime potentielle, s'en était aperçu vite et ils avaient décidé de taire l'affaire. Cela ne lui ayant pas servi de leçon, il « tente sa chance », pour ainsi dire, en cette année 2013. Mal, lui en a pris. La police bobolaise a l'½il ouvert. Et le bon ! En attendant de répondre de ses faits devant la justice, le sieur B. E. médite son sort en « tôle », laissant madame et un enfant dans le désarroi.

Aly KONATE [email protected]

L'Express du Faso

délinquance

Nabil

Délinquance à Ouagadougou : Ils se faisaient passer pour des officiers de police détachés au marché de Rood-Woko

Délinquance à Ouagadougou : Ils se faisaient passer pour des officiers de police détachés au marché de Rood-Woko

Nabil

Lutte contre la délinquance : Un "nassara" pédophile et un étudiant-faussaire aux arrêts

Lutte contre la délinquance : Un "nassara" pédophile et un étudiant-faussaire aux arrêts

La Rédaction

Lutte contre la corruption et la délinquance financière : L’INCITATION A LA SYNERGIE D’ACTIONS

Lutte contre la corruption et la délinquance financière : L’INCITATION A LA SYNERGIE D’ACTIONS

escroc

LNT

Affaire WIAM: arrestation d’un escroc et usurpateur

Affaire WIAM: arrestation d’un escroc et usurpateur

LNT

Affaire WIAM: arrestation d’un escroc et usurpateur

Affaire WIAM: arrestation d’un escroc et usurpateur

blanc

AFP

La course

La course

AFP

PSG: Aurier exclu pour avoir traité Blanc de "fiotte"

PSG: Aurier exclu pour avoir traité Blanc de "fiotte"

AFP

Kyle, 12 ans, le guérisseur sud-africain blanc qui met

Kyle, 12 ans, le guérisseur sud-africain blanc qui met