mis à jour le

Je me mettrai devant un miroir pour cracher sur ma sale gueule

Commentant le discours de Marzouki à l'ouverture jeudi matin du 2ème round du dialogue national initié par l'Ugtt  ,les internautes tunisiens ont réagi .Nous avons sélectionné quelques uns de leurs commentaires . A vous de juger 

Notre ami Ali Gannoun écrit «  

J'appelle tous les étudiants, filles ou garçons, à aller passer les examens en niqab...C'est un acte militant face à une présidence soumises et opportuniste..

Citoyens à vos niqabs !!!

!..Ah..!

Notre ami Philippe Laurent commente comme suit

LE président provisoire de la république, Moncef Marzouki, sait très bien ce qu' il dit. Ce ne sont pas des erreurs de communication. Il a choisi son camp, plutôt son canot de sauvetage. Homme à la mer depuis longtemps en raison de la trahison de son idéal, il est aussi presqu' en dehors de l' écran radar des sondages, alors qu' il naviguait en tête au début de la troïka. Mais, notre homme a tout toléré du parti qui l' avait déjà repêché après le 23 octobre 2011. Il a fallu même un coup de fil de la Maison Blanche pour que la garde présidentielle intervienne finalement le 14 septembre. Pour le reste, approbation constante de la ligne suivie par son poisson-pilote ...

Laârayedh et Bhiri pouvaient agir à leur guise, les salafistes et les LPR aussi. Il recevait même prédicateurs et djiadistes à Carthage sous le fallacieux prétexte du dialogue avec tous... Tartour était ainsi né des oeuvres du terroriste Khriji ... Il fut récemment question d' extrémistes laïcs et de potence ... Propos qui ont dû plaire aux théocrates mais qui ont été officiellement , ça va de soi, retirés de leur contexte ...
Actuellement, Marzougui n'avance plus que grâce aux piles que nahdha lui a mises dans le dos ... Il espère marcher encore longtemps comme l' automate téléguidé qu' il est définitivement devenu ...
Mais les piles « nahdha » sont loin de valoir les Duracell ...Qui vivra , verra !

Source

Et on termine « Khitamouha Misk » par l'artiste tunisienne et femme de théâtre  ,Leïla Toubel  ,qui écrit sur son profil Facebook ,le texte suivant 

Au moment ou la Tunisie retient son souffle ne sachant pas trop ce qui peut arriver le dimanche 19 mai à Kairouan, au moment ou le terrorisme guette notre petit et beau pays... au moment ou nous sommes entrain d'improviser notre quotidien, Moncef Marzouki vient encore une fois étoffer son palmarès de sottises et de conneries...

Nous avons eu à voir un « président » qui mendie des miettes de voix en draguant de la manière la plus vulgaire les mounaquabet et les salafistes... un « président » qui ne mesure pas la gravité de ses propos... un « président » qui est prêt à tout, mais vraiment tout pour rester président... il n'a pas encore compris qu'il n'est le président de personne... il n'est pas gêné d'être haï, méprisé... d'être un Karakouz qui n'inspire que dégoût, que sa tête n'est bonne que pour la claque et que ses mots sont à coté de la plaque... Si j'étais toi Moncef Marzouki je me mettrai devant un miroir pour cracher sur ma sale gueule jusqu'à l'évanouissement

Source

Remarque :  Tunisie Focus ne partage pas forcément les opinons exprimées dans ce papier .

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

salé

Ambroise DAGNON

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Ambroise DAGNON

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines

Amal Galla - Lemag

Une réalisatrice saoudienne brave les tabous de la société et s'illustre au festival du cinéma de Salé

Une réalisatrice saoudienne brave les tabous de la société et s'illustre au festival du cinéma de Salé