mis à jour le

Maroc : Hermach retrouve la lumière avec Toulouse

Lorsqu'Adil Hermach, reconnu comme un bon joueur de Ligue 1, quitte Lens à tout juste 25 ans pour rejoindre Al Hilal et l'Arabie saoudite à l'été 2011, le choix de l'international marocain fait forcément couler beaucoup d'encre. Ses détracteurs lui reprochent d'aller "se griller" dans un pays du Golfe "pour l'argent" alors qu'il a encore sa carrière devant lui. Le Lion de l'Atlas rétorque avoir effectué son choix sur les conseils d'Eric Gerets, ancien entraîneur du club saoudien, alors sélectionneur du Maroc, ce que le Belge démentira. S'il met également en avant des raisons religieuses, Hermach reconnaît, à demi-mot, que (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Maroc

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

lumière

AFP

RDC: la pollution minière en pleine lumière

RDC: la pollution minière en pleine lumière

AFP

Électricité: l'Afrique veut sa part de lumière

Électricité: l'Afrique veut sa part de lumière

AFP

RDC: la vie des homosexuels entre ombre et lumière

RDC: la vie des homosexuels entre ombre et lumière

Toulouse

La rédaction

Revue de presse. VIDEO. Le drapeau algérien hissé sur le fronton de la mairie de Toulouse

Revue de presse. VIDEO. Le drapeau algérien hissé sur le fronton de la mairie de Toulouse

Isidore AKOUETE

Toulouse -Zebina :

Toulouse -Zebina :

Benoit DOSSEH

Benjamin Bitok : maître du marathon de Toulouse

Benjamin Bitok : maître du marathon de Toulouse