mis à jour le

Les jihadistes de Nador présentés à la Justice

La brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) de Casablanca a présenté, jeudi, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, onze membres de deux cellules, démantelées récemment, qui planifiaient de commettre des “opérations jihadistes” au Maroc.

 

Les mis en cause originaires de Nador et des régions avoisinantes, sont accusés de “constitution d’une bande criminelle pour préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, à travers l’intimidation, la terreur et la violence, avec récidive, vol qualifié, appartenance à un groupe religieux non autorisé et tenue de réunions sans autorisation”.

 

La BNPJ avait procédé, au début du mois courant, au démantèlement de deux cellules (Al Mouahidoun et Attawhid), dont les membres, imprégnés de l’idéologie extrémiste, s’activaient à Zghenghen, Beni Boughafer, Selouane, Ferkhana et Beni Chiguer, dans la province de Nador.

 

Les deux cellules, qui comptent parmi leurs membres d’anciens détenus dans le cadre de la loi anti-terroriste, ont tissé des liens avec des éléments extrémistes qui s’activaient dans le nord du Mali, appartenant à un réseau spécialisé dans le recrutement et l’envoi de volontaires pour combattre dans la région du Sahel, lequel réseau a été démantelé en novembre 2012.

 

Les prévenus seront présentés au juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme à l’annexe de la Cour d’appel de Salé, pour audition dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

jihadistes

AFP

Mali: deux jihadistes présumés tués par l'armée française

Mali: deux jihadistes présumés tués par l'armée française

AFP

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

Les principaux attentats jihadistes visant des étrangers en Afrique

AFP

Bavure au Niger: l'armée tue 14 paysans, pris pour des jihadistes

Bavure au Niger: l'armée tue 14 paysans, pris pour des jihadistes

Nador

AFP - Omar BROUKSY

Baiser de Nador : la société conservatrice bousculée par le web

Baiser de Nador : la société conservatrice bousculée par le web

AFP - Omar BROUKSY

Baiser de Nador : la société conservatrice bousculée par le web

Baiser de Nador : la société conservatrice bousculée par le web

LNT

Bons baisers de Nador

Bons baisers de Nador

justice

AFP

Dans l'ouest de la Centrafrique, la justice tourne au ralenti

Dans l'ouest de la Centrafrique, la justice tourne au ralenti

AFP

Burkina: 30 ans après la mort de Sankara, la justice tente de faire éclater la vérité

Burkina: 30 ans après la mort de Sankara, la justice tente de faire éclater la vérité

AFP

Attentat contre le président rwandais en 1994: la justice française ordonne une confrontation avec un nouvel accusateur de Kagame

Attentat contre le président rwandais en 1994: la justice française ordonne une confrontation avec un nouvel accusateur de Kagame