mis à jour le

Assemblée nationale : Demande de levée d’immunité du docteur Oumar Mariko

La liste de demandes de levée d'immunité de députés s'allonge. La représentation nationale a été saisie cette semaine d'une demande de levée d'immunité concernant Oumar Mariko, député élu à Kolondiéba et secrétaire général du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance (SADI).

Il y a une quinzaine de jours déjà, la représentation nationale avait reçu de la justice des requêtes semblables concernant Me Mountaga Tall, élu à Ségou et président du Congrès national d'initiative démocratique, Mamadou Hawa Gassama député élu à Yélimané, Moussa Berthé élu à Sikasso. La levée de l'immunité était aussi demandée pour six députés du nord qui ont ouvertement rejoint la rébellion : Ibrahim Ag Mohamed Assaleh (élu à Bourem), Alhgabass Ag Intallah (élu à Kidal), Ahmada Ag Bibi (élu à Abeibara), Deity Ag Sidimou (élu à Tessalit), Mohamed Ag Intallah (élu à Tin-Essako) et Atta Ag Ould Houd (élu à Gourma Rharous).

Une commission ad hoc a été mise en place pour examiner ces 9 premiers cas. Présidée par Kassoum Tapo, elle doit déposer un premier rapport d'ici une vingtaine de jours. Les écoutes sont en cours.

Cette semaine, le Premier ministre a adressé une demande de levée d'immunité du Dr Oumar Mariko. Me Kassoum Tapo confirme qu'une demande dans ce sens a bel et bien été adressée à l'Assemblée nationale et que sa commission est saisie aussi du dossier Mariko. Le député élu à Kolondiéba est cité dans une affaire survenue il y a un an sur le campus de Bamako. La justice veut établir son degré d'implication dans ce dossier alourdi par la mort par balles de deux étudiants. La commission donnera son avis dans un rapport qui sera examiné en plénière pour décider de l'opportunité ou non de lever l'immunité du Dr Mariko et permettre à la justice de l'entendre.

Oumar Mariko, contacté au téléphone, assure n'avoir officiellement été saisi de quoi que ce soit. Il a, comme tout le monde, entendu qu'une demande est parvenue Place de la République le concernant.

En attendant le travail parlementaire continue et une séance plénière est prévue lundi pour examiner le projet de loi portant loi électorale.

A. LAM  

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

assemblée

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Jawad Kerdoudi

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés