mis à jour le

Je me mettrai devant un miroir pour cracher sur ma sale gueule

L’artiste tunisienne et femme de théâtre écrit sur son profil Facebook ,le texte suivant commentant le discours de Marzouki à l’ouverture ce jeudi matin du 2ème round du dialogue national initié par l’Ugtt .

 Au moment ou la Tunisie retient son souffle ne sachant pas trop ce qui peut arriver le dimanche 19 mai à Kairouan, au moment ou le terrorisme guette notre petit et beau pays… au moment ou nous sommes entrain d’improviser notre quotidien, Moncef Marzouki vient encore une fois étoffer son palmarès de sottises et de conneries…

Nous avons eu à voir un « président » qui mendie des miettes de voix en draguant de la manière la plus vulgaire les mounaquabet et les salafistes… un « président » qui ne mesure pas la gravité de ses propos… un « président » qui est prêt à tout, mais vraiment tout pour rester président… il n’a pas encore compris qu’il n’est le président de personne… il n’est pas gêné d’être haï, méprisé… d’être un Karakouz qui n’inspire que dégoût, que sa tête n’est bonne que pour la claque et que ses mots sont à coté de la plaque… Si j’étais toi Moncef Marzouki je me mettrai devant un miroir pour cracher sur ma sale gueule jusqu’à l'évanouissement

Source

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

salé

AFP

Maroc: pluies diluviennes

Maroc: pluies diluviennes

Ambroise DAGNON

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Sale temps pour Messi: quelle incidence sur le Ballon d’or?

Ambroise DAGNON

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines

FC Barcelone : Sale temps pour Jordi Alba, de nouveau absent pour 6 semaines