mis à jour le

Mali: un agent du CICR interpellé pour « pacte » présumé avec les jihadistes

GAO (Mali) – L’ex-représentant local du Comité international de la Croix-rouge (CICR) à Tombouctou (nord-ouest du Mali) a été arrêté car « soupçonné » d’avoir « pactisé » avec les jihadistes qui ont occupé la ville pendant des mois en 2012, a appris jeudifl’AFP de sources concordantes.

 

« Après les déclarations du jihadiste français (Gilles) Le Guen avant son expulsion vers Paris, nous avons jugé nécessaire d’interpeller à Bamako l’ancien représentant du CICR à Tombouctou, parce qu’il est désormais soupçonné d’avoir pactisé avec les jihadistes », a déclaré une source sécuritaire malienne.

 

Alexandre Faité, représentant du CICR à Bamako, a confirmé avoir appris l’interpellation de son ancien collaborateur malien « par les services de sécurité. « Nous ne voulons pas nous prononcer avant la fin de l’enquête », a-t-il ajouté. « Dans le cadre de ses missions, il rencontrait à l’époque toutes les parties à Tombouctou. Ce qui est normal », selon lui.

 

Sous couvert de l’anonymat, un membre de la famille de l’ancien collaborateur du CICR a affirmé que son interpellation était « une cabale montée » contre lui. « Mon parent vient de porter plainte à Bamako dans une affaire, et au même moment on l’arrête. C’est une simple cabale, la vérité va triompher » , a-t-il dit.

 

Les jihadistes armés liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont occupé pendant plusieurs mois en 2012 les principales villes du nord du Mali, y commettant exactions et destructions de mausolées au nom de la charia (loi islamique). Depuis janvier, une opération militaire de troupes françaises et africaines a permis de les déloger en grande partie.

sd/stb/sba

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Cicr

AFP

Mali: un employé du CICR tué dans l'attaque d'un convoi

Mali: un employé du CICR tué dans l'attaque d'un convoi

AFP

Boko Haram: le CICR craint une crise humanitaire dans la région du lac Tchad

Boko Haram: le CICR craint une crise humanitaire dans la région du lac Tchad

AFP

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR

jihadistes

AFP

Un millier de Tunisiens manifestent contre le retour des jihadistes

Un millier de Tunisiens manifestent contre le retour des jihadistes

AFP

Retour de jihadistes en Tunisie: réunion jeudi pour un plan d'action

Retour de jihadistes en Tunisie: réunion jeudi pour un plan d'action

AFP

Tunisie: risque de "somalisation" en cas de retour des jihadistes

Tunisie: risque de "somalisation" en cas de retour des jihadistes