mis à jour le

Célébration du cinquantenaire de l'OUA/UA : Ouagadougou sera de la partie

1963-2013, l'organisation de l'unité africaine (OUA) devenue en 1999 à Syrte, Union africaine (UA) a donc cinquante ans. Et le Burkina entend jouer sa partition aux côtés des 53 Etats membres, afin de donner de l'éclat à l'événement. L'information a été donnée à l'occasion d'une conférence de presse animée sur le sujet par Thomas Palé, le ministre délégué à la coopération régionale, ce jeudi 16 mai 2013 au Ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale.

Il y a cinquante ans une trentaine de pays africains décident à Addis Abeba en Ethiopie de créer l'OUA, censée fédérer les efforts des Etats africains et mettre fin à la décolonisation et à l'apartheid.

C'est donc pour se pencher sur le chemin parcouru et pour mieux entrevoir le futur, que les pays africains ont décidé de marquer une halte.

Laquelle se veut être à la fois un moment de réflexions, mais également de témoignages à l'endroit de tous les bâtisseurs qui ont ½uvré à donner forme à ce projet continental.

Au nom des jeunes générations

Pour le ministre Palé, cela est d'autant plus important qu'il y a désormais de nouveaux enjeux qui attendent d'être résolus par les Etats africains. Et pour cause, dira-t-il, le contexte qui a prévalu à la mise en route de l'organisation en 1963 n'est plus le même aujourd'hui.

Par conséquent, l'accent doit être mis sur les acquis engrangés, mais également sur le travail qui reste encore à réaliser. D'où le thème de cette célébration placée sous le très haut patronage du Président du Faso : « panafricanisme et renaissance africaine ».

Réjouissances et réflexions

Pour ce qui est du contenu, il y aura des colloques, des activités sportives ainsi que des baptêmes de rue à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Les célébrations, elles, sont prévues pour durer deux jours : du 20 au 21 mai 2013. Notons que le 25 mai 2013, les Chefs d'Etat de l'UA (ex-OUA) se retrouveront au siège de l'organisation à Addis Abeba. Sans doute pour tenter de donner à leurs populations respectives, des signes d'un mouvement fédérateur avec de nouvelles ambitions à la hauteur de l'Afrique.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

célébration

AFP

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

AFP

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

AFP

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

cinquantenaire

AFP

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Ouagadougou

AFP

Dans Ouagadougou tendue, Macron dénonce les crimes en Libye et ceux de la "colonisation européenne"

Dans Ouagadougou tendue, Macron dénonce les crimes en Libye et ceux de la "colonisation européenne"

AFP

Une grenade pour l'arrivée de Macron

Une grenade pour l'arrivée de Macron

AFP

Burkina: le Conseil de sécurité boucle

Burkina: le Conseil de sécurité boucle