mis à jour le

Célébration du cinquantenaire de l'OUA/UA : Ouagadougou sera de la partie

1963-2013, l'organisation de l'unité africaine (OUA) devenue en 1999 à Syrte, Union africaine (UA) a donc cinquante ans. Et le Burkina entend jouer sa partition aux côtés des 53 Etats membres, afin de donner de l'éclat à l'événement. L'information a été donnée à l'occasion d'une conférence de presse animée sur le sujet par Thomas Palé, le ministre délégué à la coopération régionale, ce jeudi 16 mai 2013 au Ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale.

Il y a cinquante ans une trentaine de pays africains décident à Addis Abeba en Ethiopie de créer l'OUA, censée fédérer les efforts des Etats africains et mettre fin à la décolonisation et à l'apartheid.

C'est donc pour se pencher sur le chemin parcouru et pour mieux entrevoir le futur, que les pays africains ont décidé de marquer une halte.

Laquelle se veut être à la fois un moment de réflexions, mais également de témoignages à l'endroit de tous les bâtisseurs qui ont ½uvré à donner forme à ce projet continental.

Au nom des jeunes générations

Pour le ministre Palé, cela est d'autant plus important qu'il y a désormais de nouveaux enjeux qui attendent d'être résolus par les Etats africains. Et pour cause, dira-t-il, le contexte qui a prévalu à la mise en route de l'organisation en 1963 n'est plus le même aujourd'hui.

Par conséquent, l'accent doit être mis sur les acquis engrangés, mais également sur le travail qui reste encore à réaliser. D'où le thème de cette célébration placée sous le très haut patronage du Président du Faso : « panafricanisme et renaissance africaine ».

Réjouissances et réflexions

Pour ce qui est du contenu, il y aura des colloques, des activités sportives ainsi que des baptêmes de rue à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Les célébrations, elles, sont prévues pour durer deux jours : du 20 au 21 mai 2013. Notons que le 25 mai 2013, les Chefs d'Etat de l'UA (ex-OUA) se retrouveront au siège de l'organisation à Addis Abeba. Sans doute pour tenter de donner à leurs populations respectives, des signes d'un mouvement fédérateur avec de nouvelles ambitions à la hauteur de l'Afrique.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

célébration

AFP

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

AFP

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

[email protected] (Amazighnews)

La culture amazighe

La culture amazighe

cinquantenaire

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Nabil

Cinquantenaire de l'OUA-UA : À Bobo-Dioulasso, le Burkina donne une Place à l'Union Africaine

Cinquantenaire de l'OUA-UA : À Bobo-Dioulasso, le Burkina donne une Place à l'Union Africaine

Ouagadougou

AFP

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

AFP

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

AFP

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes