mis à jour le

La Chine réaffirme que « La solution politique est la seule voie viable pour désamorcer la crise en Syrie »

La Chine a réaffirmé mercredi 15 mai que la solution politique était la seule bonne voie pour sortir de la crise en Syrie, soulignant qu’aller de l’avant de façon forcée avec un vote à l’Assemblée générale des Nations Unies ne contribuerait pas au règlement de la crise.
Li Baodong, représentant permanent de la Chine auprès de l’ONU, a fait cette remarque lors d’une réunion plénière de l’Assemblée générale de l’ONU pour voter sur un projet de résolution, proposé par des pays arabes, appelant à une transition politique en Syrie. La Chine figure parmi les 12 pays qui ont voté contre le projet.

« La Chine s’inquiète profondément de la détérioration de la situation en Syrie, qui a provoqué de lourdes pertes humaines et matérielles et porté atteinte à la sécurité et la stabilité de la région. La Chine s’oppose et condamne toute violence contre les civils innocents », a déclaré M. Li.

« La solution politique est la seule voie viable pour désamorcer la crise en Syrie » et les moyens militaires ne mettraient pas un terme à la crise mais déboucheraient sur davantage de conflits et d’effusions de sang, a-t-il souligné.

« Aller de l’avant de façon forcée avec ce vote ne contribuera pas à l’unité des Etats membres et aux efforts de médiation entrepris par le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et de la communauté internationale pour régler la crise en Syrie », a indiqué M. Li, demandant aux coauteurs du projet de résolution de tenir compte des points de vues respectifs des différentes parties impliquées dans le conflit.

Chine

AFP

Au Malawi, l'influence de la Chine s'exerce aussi par la langue

Au Malawi, l'influence de la Chine s'exerce aussi par la langue

AFP

La Chine vante son aide "sans conditions"

La Chine vante son aide "sans conditions"

AFP

Centrafrique: USA et Chine font des dons de véhicules

Centrafrique: USA et Chine font des dons de véhicules

politique

AFP

Libye:

Libye:

AFP

Référendum sous haute tension politique aux Comores

Référendum sous haute tension politique aux Comores

AFP

Malawi : le vice-président lance son parti politique  en vue des élections

Malawi : le vice-président lance son parti politique en vue des élections

crise

AFP

Soudan: le Premier ministre entre en fonction sur fond de crise économique

Soudan: le Premier ministre entre en fonction sur fond de crise économique

AFP

Cameroun: Biya "seul responsable" de la crise anglophone

Cameroun: Biya "seul responsable" de la crise anglophone

AFP

Crise politique au sein de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire

Crise politique au sein de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire