mis à jour le

La communauté internationale mobilise 3,25 milliards € pour le renouveau du Mali

Organisée par l'Union européenne et la France avec le Mali, la Conférence internationale des donateurs « Ensemble pour le renouveau du Mali » s'est tenue hier à Bruxelles.

Représentée au plus haut niveau, la communauté internationale s'est mobilisée de façon décisive pour soutenir les priorités de développement du Mali. Sur base du Plan pour la Relance Durable du Mali 2013-2014 (PRED) qui a été présenté par le gouvernement malien, les bailleurs de fonds ont rendu public leurs engagements financiers respectifs.

Sur un budget global de ¤ 4,343 milliards nécessaires pour mettre en ½uvre le PRED, des engagements financiers et promesses de dons pour un montant total de ¤3,250 milliards ont été annoncés par l'ensemble des bailleurs.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a déclaré: « Il est décisif que le développement économique et social du Mali et la consolidation d'un Etat stable, appuyé sur des fondations démocratiques solides, aille de pair avec les efforts pour stabiliser le pays. Ce jour marque une étape cruciale dans ce sens, pour le renouveau social, économique et démocratique du Mali. En réunissant les promesses de dons dont le pays a besoin pour rencontrer ses priorités de développement, la communauté internationale envoie un signal fort dont nous pouvons collectivement nous réjouir. Ce front de solidarité uni est essentiel pour tous les Maliens et pour le pays dans son ensemble, dont le devenir concerne toute la région du Sahel et, au-delà, la stabilité internationale. L'union Européenne est fière d'être à la pointe de ces efforts. »

Pour le président de la République française, François Hollande, « le Mali est sur la voie du redressement. Il recouvre son intégrité territoriale, prépare activement l'organisation de l'élection présidentielle en juillet, et, avec la Conférence des donateurs de haut niveau de Bruxelles, avance sur le front du développement.»

Quant au président par intérim de la République du Mali Dioncounda Traoré, a déclaré : « Outre cette initiative courageuse qui vise à mobiliser des fonds pour la reconstruction du Mali, l'Union Européenne est fortement engagée dans le processus de sortie de crise au Mali au double plan sécuritaire et politique, à travers d'une part la formation des Forces de défense et de sécurité par le truchement de l'EUTM, et d'autre part, l'appui au processus électoral. Les perspectives de cette coopération sont particulièrement prometteuses et vont atteindre un rythme normal, voire de croisière à travers notamment la mise en ½uvre du 10ème Fonds Européen de Développement.»

Contexte

L'Union européenne va allouer ¤ 1,350 milliards pour le Mali, dont 523,9 millions par la Commission européenne - y compris ¤12 million d'aide humanitaire pour répondre aux besoins les plus urgents, portant ainsi à ¤127 millions le total de son aide humanitaire au Mali depuis début 2012.

Le Mali est au c½ur de la crise de sécurité et de développement qui affecte la région du Sahel. Le Président malien par intérim et le gouvernement de transition se sont assignés les deux objectifs fondamentaux que sont le rétablissement de l'intégrité territoriale du pays et l'organisation d'élections libres et transparentes. L'intervention militaire internationale en soutien aux forces armées maliennes engagées dans la lutte contre le terrorisme, l'adoption en janvier 2013 d'une Feuille de route pour la transition par les autorités légitimes du Mali et le processus de transformation de la Mission Internationale de Soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) en opération des Nations Unies créent un contexte nouveau dans le cadre duquel les objectifs de la communauté internationale visent :

ole soutien au plein rétablissement de l'ordre constitutionnel sur la base de la Feuille de route pour la transition qui prévoit notamment l'organisation d'élections présidentielles et législatives pacifiques, crédibles et sans exclusive en 2013 ainsi qu'un dialogue national inclusif.
ole soutien au rétablissement de l'autorité de l'Etat et de l'Etat de droit sur l'ensemble du territoire malien dans le respect de l'unité, de l'intégrité territoriale et de la souveraineté du Mali et le soutien à l'éradication des groupes affiliés aux organisations criminelles et terroristes.
ole soutien du rétablissement de tous les services publics et notamment des services de base.
ole soutien au retour dans la dignité et dans la liberté des personnes réfugiées et déplacées.
ole soutien à la relance d'une dynamique de développement économique et social.

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

communauté

AFP

Soudan du Sud: la communauté internationale fustige l'appel

Soudan du Sud: la communauté internationale fustige l'appel

AFP

Nord-est du Nigeria: le président Buhari appelle la communauté internationale

Nord-est du Nigeria: le président Buhari appelle la communauté internationale

AFP

Tchad: l'opposition demande

Tchad: l'opposition demande

Renouveau

AFP

Fabius lundi au Maroc pour confirmer "le renouveau des relations" bilatérales

Fabius lundi au Maroc pour confirmer "le renouveau des relations" bilatérales

AFP

La Francophonie tourne une page africaine au nom du renouveau

La Francophonie tourne une page africaine au nom du renouveau

MAP

Achahbar reconduit

Achahbar reconduit

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'