mis à jour le

Fadae Ennas à Marrakech, l’art pictural à ciel ouvert

La 4ème édition de ''FADAE ENNAS''  sous le thème ''AD DIKRA ADDAHABIA'' a été inaugurée le 26 avril dernier sur la place Jemaa AL Fna de Marrakech. Organisée par Abdellatif Zine, président de l'Association Nationale des Artistes Plasticiens (ANAP), cette manifestation a pour objectif de prouver que l'art dans toutes ses formes construit le progrès à travers la recherche et l'innovation, l'ouverture, la tolérance et le respect des différences.

 

Cette 4ème édition réunit 50 artistes plasticiens, marocains et étrangers venant du Canada, d'Espagne, des USA, de Russie, d'Ukraine, du Sénégal, d'Italie, de Suède et d'Algérie, en une abondante fusion artistique d'ici et d'ailleurs. Ce fut un vent de véritable créativité qui souffla sous les tentes  blanches de la place, pour ce festival pictural coloré de l'impériale ville ocre.

Au cours d'une conférence de presse tenue en marge de la manifestation, l'artiste Abdellatif Zine n'a pas manqué de dénoncer la dérive qui frappe aujourd'hui la Place Jemaa El Fna, où la restauration prend progressivement la place des conteurs, danseurs et autres artistes traditionnels.

 

Cette 4ème édition de Fadae Ennass qui revient après huit ans d'absence, va permettre au public marocain et aux visiteurs étrangers de voir les artistes plasticiens à l'½uvre  dans un  atelier  à ciel ouvert, discuter avec eux et découvrir les matériaux et les techniques utilisés, ce qui est de nature à “démocratiser” la peinture, un art qui est toujours confiné dans des galeries ou autres endroits souvent inaccessibles au commun des mortels .

art

L'objectif de chaque édition de ''FADAE ENNASS'', est de favoriser le rapprochement des cultures, comme le prouve la diversité des artistes participant, la diversité culturelle dans son ensemble devrait  être un droit fondamental de l'humanité, grâce aux différentes expériences qui s'expriment à travers la créativité d'individus et le dynamisme d'entreprises qui en rendent possible la production, la diffusion et le rayonnement à l'intérieur du pays comme à l'extérieur des frontières nationales.

 

Zohra WOLLTCHEVA, critique d'art

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

ciel

AFP

Un "anneau de feu" dans le ciel de l'Afrique et de la Réunion jeudi

Un "anneau de feu" dans le ciel de l'Afrique et de la Réunion jeudi

AFP

Drones français au Sahel: les jihadistes vus du ciel

Drones français au Sahel: les jihadistes vus du ciel

AFP

Sénégal: Wade remue ciel et terre pour libérer son fils Karim

Sénégal: Wade remue ciel et terre pour libérer son fils Karim