mis à jour le

Quand Al Khabar invente…

Le parquet général près la cour d’appel de Rabat a formellement démenti, jeudi, les informations publiées par le journal “Al Khabar”, dans son numéro du 13 mai courant, faisant état de l’”arrestation à Rabat d’une intermédiaire qui vend des bébés à 500 dirhams à des femmes espagnoles”.

 

Dans un communiqué, le procureur général indique que “suite aux informations publiées par le journal “Al Khabar” en date du 13 mai 2013 sous le titre +arrestation à Rabat d’une intermédiaire qui vend des bébés à 500 dirhams à des femmes espagnoles+, les services de la police judiciaire, sous la supervision du parquet général, ont mené une enquête pour vérifier la véracité des faits contenus dans l’article en question, et il s’est avéré qu’aucune instruction n’a été ouverte sur une quelconque affaire de ce genre.

 

De ce fait, ajoute la même source, aucune intermédiaire ou autre personne vendant des bébés n’a été interpellée, comme écrit dans l’article en question, affirmant que le contenu de cet article est “dénué de tout fondement”.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

al

AFP

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

Ligue des champions: le stade envahi, Al Ahly annule son entraînement

AFP

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

AFP

Centrafrique: aux confins du pays, le  "président" Al Khatim règne en maître absolu

Centrafrique: aux confins du pays, le "président" Al Khatim règne en maître absolu