mis à jour le

280 DH le quintal de blé tendre, c’est de l’oseille…

Le prix référentiel pour le blé tendre est dorénavant fixé à 280 DH le quintal, rendu moulin, avec une subvention forfaitaire de 10 DH/ql, selon une décision conjointe prise jeudi à Rabat par les ministères de l’économie et des finances, et de l’agriculture et de la pêche maritime, en vue d’assurer une bonne commercialisation de la récolte des céréales de la campagne agricole 2013-2014.

 

Signée par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Nizar Baraka, ministre de l’économie et des finances, cette décision vise à valoriser la production nationale et à permettre plus précisément aux petits agriculteurs de tirer le meilleur profit de la récolte nationale de cette année.

 

Elle prévoit également d’autres mesures d’accompagnement notamment le maintien de la prime de magasinage à 2 DH/ql par quinzaine sur les achats de blé tendre de la récolte nationale 2013-2014, déclarés par les organismes stockeurs et les coopératives durant la période de collecte primable fixée à fin octobre 2013. La prime de magasinage, quant à elle, sera servie jusqu’à fin avril.

 

S’exprimant à cette occasion, M. Akhannouch qui s’est félicité de la bonne campagne agricole a indiqué que ce prix référentiel, fixé à 280 DH/ql à un niveau proche des cours mondiaux, garantira une meilleure valorisation du produit du blé national, tout en améliorant le revenu des producteurs, en particulier les petits agriculteurs, à travers notamment la création de conditions propices pour une bonne commercialisation de la récolte.

 

Pour sa part, M. Baraka a précisé que ce prix référentiel permettrait de maintenir inchangé le prix de la farine au niveau actuel ainsi que le prix du pain, de manière à préserver le pouvoir d’achat du citoyen.

 

Il a, en outre, précisé que ce prix référentiel permettrait de donner une “véritable impulsion” au secteur agricole qui occupe actuellement une place importante au niveau du PIB.

 

De son côté, le Président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader), Ahmed Ouayach, a affirmé que 280 DH/ql est un prix qui répond aux besoins des agriculteurs, appelant à ce que ce seuil référentiel profitera au petits agriculteurs qui se trouvent dans la nécessité de réussir la collecte et la commercialisation de leurs productions, tout en honorant à termes leurs engagements financiers.

 

La campagne céréalière actuelle, qui profite des conditions climatiques généralement favorables pour la céréaliculture au niveau des principales régions du Royaume, se distingue par un niveau record de production prévisionnelle des céréales d’automne qui s’élève à près de 97 millions de quintaux, dont 52 millions de blé tendre.

 

Lors de la dernière campagne agricole, le prix référentiel pour le blé tendre rendu moulin était fixé à 290 DH le quintal avec une subvention forfaitaire de 30 DH/ql.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”