mis à jour le

Saïd Sayagh : Et à l'eau tu retourneras

Propos du livre
Un narrateur adulte emprunte à l'enfant qu'il fut son regard, encore vierge et pur, pour retrouver ses eaux d'origine :

Je la revois encore aujourd'hui, gracile, riant, barbotant de toute sa joie dans le petit lac salé, à droite des sources d'où jaillissent les torrents qui font le fleuve.

-Elles sont froides, a-t-elle dit en berbère, à propos de l'eau, toujours plurielle dans sa langue.

Au gré des remous, il revoit des femmes libres tombe...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo