mis à jour le

Tunisie : Rached Ghannouchi déclare que seule la justice peut dissoudre les LPR

Le président du mouvement Ennahda, Rached Ghannouchi, a déclaré à l'issue de la fin des travaux du dialogue national que seule la justice est habilitée à dissoudre les Ligues de Protection de la Révolution (LPR), rapporte Tunisienumerique.com. « Les partis politiques ne représentent pas un appareil judiciaire pour réclamer leur dissolution », a-t-il affirmé.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Tunisie

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

justice

AFP

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

AFP

Probo Koala: nouvelle action en justice des victimes ivoiriennes aux Pays-Bas

Probo Koala: nouvelle action en justice des victimes ivoiriennes aux Pays-Bas

AFP

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

L'affaire Grace Mugabe devant la justice sud-africaine

LPR

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Les LPR appellent

Tunisie-Politique : Les LPR appellent

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Les LPR appellent à dissoudre Nida Tounes et le Front populaire

Tunisie-Politique : Les LPR appellent à dissoudre Nida Tounes et le Front populaire

[email protected] (Author Name)

Tunisie-Politique : Les LPR s'opposent au mouvement Erhal à Kairouan

Tunisie-Politique : Les LPR s'opposent au mouvement Erhal à Kairouan