mis à jour le

Au Niger, les personnels médicaux en grève contre le remboursement des «ristournes»

Deuxième jour de grève, ce jeudi 16 mai, au Niger. Les centres de santé intégrés et les maternités de quartiers sont complètement fermés. Seuls les hôpitaux nationaux et régionaux appliquent un service minimum. Les trois principaux syndicats du secteur réclament toujours un accord avec le gouvernement au sujet des « ristournes », ces sommes reversées par l'Etat aux médecins, fonctionnaires des centres de santé. Une forme de gratification qui encourage les professionnels à rester dans le secteur public. Depuis 2001, ces agents de santé ont perçu ces rétributions. L'Etat demande aujourd'hui à certains d'entre eux de les lui rembourser. Impensable pour Mahamadou Moussa, secrétaire général syndicat des travailleurs de la santé et de l'action sociale (Syntrasas).

www.pressafrik.com

PressAfrik

Ses derniers articles: Fin de visite de Viviane Wade: la maman de Karim rentre ce mercredi  Barack Obama en Afrique pour rattraper le temps perdu  Foot-Ball/Matchs truqués : les clubs turcs de Fenerbahçe et de Besiktas privés d'Europe 

grève

AFP

Tunisie: grève générale et manifestation dans le nord-ouest

Tunisie: grève générale et manifestation dans le nord-ouest

AFP

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé

Mali: levée du mouvement de grève dans le secteur de la Santé

AFP

RDC: appel à la grève générale

RDC: appel à la grève générale