mis à jour le

Enfin la consécration pour Mbaye Leye

Nommé meilleur joueur de Belgique pour l'exercice 2013 par un jury de spécialiste, l'avant-centre sénégalais du Zulte Waregem, Mbaye Leye, est enfin reconnu à sa juste valeur. Mbaye Leye fait désormais parti des grands attaquants du championnat de Belgique. Et peut être la surprise de la liste des joueurs selectionnés par Alain Giresse pour affronter l'Angola le 8 juin prochain à luanda

Le travail finit toujours par payer. Cette maxime pourrait devenir le credo de Mbaye Leye, tout ému au moment de recevoir le Soulier d'Ebène 2013, trophée qui récompense le meilleur joueur africain évoluant en Belgique. « Je n'aurai jamais imaginé obtenir un jour pareille récompense », reconnaît-il sobrement.
A trente ans, c'est enfin la consécration pour le talentueux avant-centre du Zulte Waregem qui, en neuf saisons en Belgique, a toujours affiché des statistiques plus que correctes (61 buts en 176 matches de championnat). Plébiscité par un jury qui comprend le sélectionneur national Marc Wilmots, des entraîneurs du championnat belge et des journalistes sportifs, Leye succède au Congolais Dieumerci Mbokani (RSC Anderlecht) lauréat de l'édition précédente. Il devient ainsi le premier Sénégalais à décrocher cette distinction.
Nul doute que son triplé réalisé en avril dernier contre le FC Bruges a joué dans les têtes du jury au moment de faire son choix. L'attaquant a fait preuve ce jour-là d'une insolente efficacité. « Trois tirs et trois buts, je crois que je vais tirer plus souvent ! », déclarait-il à l'issue de la rencontre. Ces trois buts s'ajoutent aux 15 qu'il a inscrits cette saison en championnat, dont 6 en 8 matches de play-offs.
Mais Mbaye Leye sait aussi faire marquer. Auteur de six passes décisives, il est le meilleur passeur de Zulte. Son impact sur l'équipe est indéniable. Et pour la première fois de son histoire, le club est dans une lutte étroite avec Anderlecht pour la place de leader. Il pourrait même enlever le tout premier titre de champion de son histoire.
« On jouera le coup à fond », annonce Mbaye Leye. Habitué à la seconde place du podium du championnat belge lorsqu'il jouait à la Gantoise (2010) et au Standard de Liège (2011), il espère enfin le titre. « Si terminer 2e ou 3e serait magnifique, seul le champion écrit l'histoire. C'est aussi pourquoi ce Soulier d'Ebène a autant d'importance à mes yeux. »
Nul doute qu'à deux journées de la fin des play-offs, le « petit » club de Zulte-Waregem, peu habitué à jouer les premiers rôles en Jupiler Pro League, jouera sa carte à fond. Et Mbaye Leye, atout offensif numéro un, fraîchement auréolé du titre de meilleur joueur africain du championnat tentera d'y contribuer, en essayant de battre son record personnel de 2008 (16 buts). Encore deux matches pour y arriver.
REWMI.COM avec RFI

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye