mis à jour le

Assainissement en CIV : Poulô corrige les copies de Moussa Mara

La commune du jeune maire, Moussa Mara, est en passe d'arracher la médaille de la commune la plus insalubre du District de Bamako. C'est vrai que l'homme a pris des initiatives salvatrices, à travers l'achat de matériels et de gros engins pour tenter de stopper le mal. Mais peine et temps perdus, car le résultat s'écarte du mot satisfaction. Au contraire, les populations voisines de la montagne d'ordures, face au cimetière, souffrent à plus de '' deux titres''.  Les fumées toxiques sillonnent en longueur de journée les couloirs des habitations, des ateliers et d'autres lieux de travail. Les odeurs puantes, voire nauséabondes  créent des embouteillages dans les narines des passants, à plus forte raison les voisins. Face au problème, le maire Moussa Mara, a toujours accusé la mairie du district de ne pas faire son travail. Chose que la population  n'a jamais pu comprendre, car pour  elle, c'est Moussa Mara le maire de la commune IV et non Adama Sangaré qui a d'autres chats à fouetter. Fatigués d'attendre, les jeunes et les femmes sont sortis manifester leur désarroi. Constat : la montagne monte toujours et les autorités municipales  restent bras croisés.

 

 

La CODEM au secours de Yèlèma :

 

 

Comme le maire Yèlèma a montré ses limites dans la gestion des ordures de sa commune, les responsables de la Codem ont été inspirés autrement. Refusant d'accusé X ou Y, ils ont décidé de faire face à ce problème d'insalubrité qui ternit l'image de la commune et de ses habitants : «  Nous avons constaté que les ordures occupent même la route, c'est honteux. Les gens sont vraiment fatigués. Il fallait qu'on vienne apporter notre pierre à la construction locale », nous a confié une responsable de la Codem, sourire aux lèvres, au volant de sa voiture, après avoir dépanné un camion de ramassage d'ordures. Cette opération de ramassage d'ordures et de déchets, est à sa quatrième semaine. Chaque dimanche, quatorze camions sont mobilisés et chacun fait au minimum, huit voyages. On comprend alors, que le parti de Housseini Guindo Poulô corrige les copies politiques du parti Yèlema de Moussa Mara.

 

 

On attend les notes impatiemment.

 

 

Le Shérif

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

assainissement

Nabil

Appel à résumés pour l'atelier d'apprentissage et d'échanges :

Appel à résumés pour l'atelier d'apprentissage et d'échanges :

Nabil

Eau et assainissement à Bobo-Dioulasso :

Eau et assainissement à Bobo-Dioulasso :

Zénith Balé

Le secteur  eau hygiène assainissement et la présidentielle de 2013 : Soumi propose 20 milliards par an, pour résorber les déficits

Le secteur eau hygiène assainissement et la présidentielle de 2013 : Soumi propose 20 milliards par an, pour résorber les déficits