mis à jour le

Fondation Orange : Des vivres et des médicaments pour les malades mentaux

Dans le cadre d’un accompagnement dynamique de ses activités de  mécénat, la Fondation Orange Mali a procédé,  le 14 mai dernier,  à la remise de médicaments et des denrées alimentaires au centre psychiatrique du CHU du Point G.  La cérémonie sobre, mais pleine de signification, était présidée par l’administrateur général de la fondation, Mme Diawara Aminata Kamian, en présence du directeur général adjoint du point G, Mamady Sissoko, du responsable du centre psychiatrique du point G et les responsables de la santé.

La remise symbolique de don de la Fondation Orange aux responsables de l’hôpital du Point G

De nos jours, la Psychiatrie du CHU du point G, connaît des difficultés énormes, car la prise en charge des patients passe nécessairement par le financement de certains traitements et des repas offerts aux malades. La situation des malades mentaux reste préoccupante et interpelle tous les acteurs de notre pays. C’est dans cette optique que la Fondation Orange, dans ses activités de mécénat, a offert le 14 Mai dernier, à la psychiatrie du point G, des denrées alimentaires pour l’ergothérapie et des médicaments neuroleptiques et antidépresseurs pour les malades, pour un coût total de  4 millions de francs CFA.

Ce don constitué  de  cinq tonnes de riz,  deux sceaux de pâtes d’arachide, dix  bidons d’huile,  dix sacs de lait en poudre,  cinq sacs de sucre a été remis au DGA du CHU du point G, par l’Administrateur général de la fondation Orange Mali.  La Fondation Orange n’a pas pensé qu’aux malades, elle a également offert 50 moustiquaires imprégnées d’insecticide aux pensionnaires de l’établissement.

Il faut noter que cette action de la Fondation Orange Mali vient à la suite d’une première action menée en février 2013, au cours de laquelle elle a  offert au CHU du Point G des produits pharmaceutiques et d’assainissement ainsi que des moustiquaires imprégnées pour la prise en charge médicale de 50 femmes atteintes de fistule obstétricale.

Mme Diawara dans son allocution a remercié le corps médical de l’hôpital du point G, qui prend en charge les malades mentaux. Au-delà de l’aspect santé qui est l’un des axes d’intervention essentiels de la Fondation, elle dira que la santé mentale interpelle plus,  » car, avoir des troubles mentaux, c’est être perçu comme anormal, et cela entraîne l’exclusion sociale « . Avant de préciser que   la lutte contre l’exclusion est l’un des objectifs de la Fondation Orange  Mali,  » c’est pourquoi nous sommes heureux de pouvoir apporter notre modeste contribution aux efforts des spécialistes des maladies mentales « .

Le responsable du centre psychiatrique du CHU du point G, quant à lui à remercier la fondation Orange Mali, qui ne cesse de voler au secours des malades.  » Ce que la fondation Orange nous apporte est plus qu’un geste noble, et contribue énormément à la prise en charge des malades. Il a enfin exhorté toutes les âmes de bonnes volontés à les soutenir. «  l’Homme est le remède de l’Homme...  » a-t-il conclu.

Clarisse NJIKAM

Don aux populations déplacées

Des vivres à suffisance pour Kati

Le mercredi 15 mai 2013, le Chef de cabinet du Ministère de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées Cheick Oumar Tall, accompagné de membres du Cabinet et du Directeur national du développement social, a procédé à la remise d’un important lot de vivres aux populations déplacées du Cercle de Kati, d’un montant de 118.200.000 francs CFA.

Il s’agit de 50 tonnes de riz, 20 tonnes de mil, 10 tonnes de sucre, 200 bidons d’huile de 20 litres, 80 tonnes de maïs, 2.400 kits d’Arabie Saoudite de 21 kgs chacun, 500 cartons de tomate, 500 cartons de spaghetti et 100 paquets de thé.

Le préfet adjoint de Kati, assisté du Maire et du Président du Conseil de cercle de Kati, a remercié le département pour cette importante donation qui n’est pas la première de la part du Ministère de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées.

Il a promis qu’un bon usage sera fait de cette donation au profit du chef-lieu du cercle, mais aussi des quartiers avoisinants du district de Bamako comme Kalabancoro, Moribabougou ou Titibougou, qui font partie intégrante du cercle de Kati.

 

Ibrahima Sangho CM MAHSPA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Orange

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

AFP

Orange ouvre un centre d'expertise en conformité pour ses activités bancaires en Afrique

Orange ouvre un centre d'expertise en conformité pour ses activités bancaires en Afrique

AFP

Télécoms: Orange rachète les activités de Millicom en RDC

Télécoms: Orange rachète les activités de Millicom en RDC

médicaments

AFP

Afrique de l'Ouest: la chasse aux médicaments périmés ou contrefaits

Afrique de l'Ouest: la chasse aux médicaments périmés ou contrefaits

AFP

Côte d'Ivoire: démolition d'un marché de faux médicaments

Côte d'Ivoire: démolition d'un marché de faux médicaments

AFP

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

malades

AFP

Un train au chevet des malades isolés d'Afrique du Sud

Un train au chevet des malades isolés d'Afrique du Sud

AFP

Afrique du Sud: une centaine de malades mentaux morts en 2016

Afrique du Sud: une centaine de malades mentaux morts en 2016

AFP

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades