mis à jour le

CEREMONIE OFFICIELLE DE REMISE DES « PETER BENCHLEY OCEAN AWARDS » Le gel des licences de pêche aux chalutiers pélagiques étrangers souhaité par «Greenpeace»

La cérémonie de remise du prix «Peter Benchley Ocean Awards», décerné au Président Macky Sall a été l'occasion pour Greenpeace de demander au Chef de l'Etat de veiller à maintenir le gel des licences de pêches aux chalutiers pélagiques étrangers.


«Greenpeace» a invité le Président Macky Sall à maintenir le gel des licences de pêche aux chalutiers pélagiques étrangers, jusqu'à ce que des études scientifiques prouvent que les stocks de poissons dans les eaux sénégalaises se sont reconstitués. C'tait, hier, en marge de la cérémonie officielle de remise de Prix de la sixième édition des «Peter Benchley Ocean Awards» à Washington DC. «Au-delà, nous appelons le Président à confirmer ses déclarations d'intention, en matière de gouvernance et de gestion des pêches et à prendre des initiatives, en ce sens, au niveau régional», note le communiqué de l'organisme. Cette demande est d'autant plus pressante, d'après l'organisme de sauvegarde des océans, que Macky Sall avait, «alors qu'il recevait ce prix, par anticipation, en mars dernier, avait confié à un journaliste américain la possibilité d'un retour des chalutiers étrangers. Cette déclaration préoccupe énormément les acteurs de la pêche et de la protection des océans et installe le doute dans l'esprit des millions d'individus qui se sont battus pour la reconnaissance internationale du Chef de l'Etat sénégalais.
Selon Ahmed Diamé, chargé de campagne océans de Greenpeace Afrique, l'éventualité d'un retour des navires pélagiques étrangers, dans un temps si court, semble tout à fait prématurée, d'autant qu'elle ne se fonde sur aucun argument économique, social, encore moins, scientifique. «Depuis des décennies, ces ressources ont fait l'objet d'un pillage systématique par des navires en provenance d'Europe, d'Asie et de Russie, exposant les communautés locales au chômage et à la pauvreté. L'exploitation de ces ressources fournit des emplois considérables et constitue une source importante de protéine pour les populations du Sénégal et d'Afrique de l'Ouest», dira-t-il, précisant qu'il serait lamentable que le Président mette en péril les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire de millions de Sénégalais, pour quelques francs symboliques.
Pour rappel, en avril 2012, le Président Sall avait annulé 29 autorisations de pêche octroyées par l'ancien régime à des navires étrangers, dans des conditions illégales. Une décision saluée au Sénégal et bien au-delà.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

cérémonie

AFP

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

AFP

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

Kenya: amnistie sur l'ivoire avant une grande cérémonie de crémation

AFP

Kenya: cérémonie interreligieuse

Kenya: cérémonie interreligieuse

péter

AFP

Le journaliste vainqueur du prix Peter Mackler espère que le Burundi "puisse être guéri"

Le journaliste vainqueur du prix Peter Mackler espère que le Burundi "puisse être guéri"

AFP

Malawi: Peter Mutharika investi président

Malawi: Peter Mutharika investi président

Nicolas

Peter Luccin : l’ex enfant terrible du foot français dit ses 4 vérités !

Peter Luccin : l’ex enfant terrible du foot français dit ses 4 vérités !

océan

Botowamungu Kalome (AEM)

Concert : Ango Stars remet son auréole dans un océan d'émotions

Concert : Ango Stars remet son auréole dans un océan d'émotions