mis à jour le

Après sa démission de l’ADEMA : Boubèye lance son parti ce dimanche

Soumeylou Boubèye Maïga

Le désormais ancien vice-président de l'ADEMA, Soumeylou Boubèye Maïga, va mettre sur les fonts baptismaux une nouvelle formation politique. L'Assemblée générale constitutive de cet énième parti est annoncée pour ce dimanche 19 mai, au CICB.

 

Les partisans de Soumeylou Boubèye Maïga se retrouveront calmement mais sûrement ce week-end pour poursuivre leurs actions politiques puisque le cadre du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice ne leur convient plus. Ils ne peuvent pas s'accommoder de quelque chose avec laquelle ils ne sont pas d'accord. Il s'agit, bien sûr, du choix « peu porteur » du candidat Dramane Dembélé qui n'a, selon eux, aucune expérience ni de l'Etat, ni du pays, encore moins le background nécessaire pour diriger le pays. C'est pourquoi, Boubèye et ses supporters, qui considèrent ce choix comme « arbitraire et affligeant », ont décidé de quitter la ruche, sans polémique.

 

La stratégie adoptée par Boubèye est donc de créer son parti, en attendant que les autres le rejoignent tôt au tard. Participera t-il ou non à la présidentielle? Voilà la grande interrogation. Mais des proches à lui assurent qu'il n'y ira pas et qu'il accompagnera IBK dans une grande alliance qui est en train de se mettre en place. D'autres estiment qu'il va jauger son poids et s'il pense qu'il peut compter, rien ne l'empêchera d'être sur la ligne de départ pour la présidentielle 2013. Une seule certitude : Boubèye ne soutiendra jamais le candidat ADEMA, qu'il pleuve ou qu'il neige, quel que soit le cas de figure. En somme le slogan : « c'est tout, sauf l'ADEMA ».
Chahana Takiou

démission

AFP

Gambie: démission du chef de la police après la mort de trois manifestants

Gambie: démission du chef de la police après la mort de trois manifestants

AFP

Boycott contre "la chèreté de la vie" au Maroc: un ministre présente sa démission

Boycott contre "la chèreté de la vie" au Maroc: un ministre présente sa démission

AFP

Madagascar: démission du chef de gouvernement, premier pas vers une sortie de crise

Madagascar: démission du chef de gouvernement, premier pas vers une sortie de crise