mis à jour le

Risque de guerre des clans dans le sud de la Somalie

MOGADISCIO (Reuters) - Un ancien chef de guerre islamiste a été proclamé mercredi président du Jubaland, région du sud de la Somalie, avivant les tensions avec le gouvernement installé à Mogadiscio qui s'emploie à imposer son autorité sur tout le pays. A la tête de la puissante milice Ras Kamboni, Ahmed Madobe a combattu aux côtés des troupes kényanes les militants d'Al Chabaab, affiliés à Al Qaïda, mais il est peu apprécié dans la capitale. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

guerre

AFP

Un ex-chef de guerre libérien condamné

Un ex-chef de guerre libérien condamné

AFP

Au Kenya, les soldats britanniques s'exercent

Au Kenya, les soldats britanniques s'exercent

AFP

Un jihadiste malien poursuivi pour crimes de guerre présenté

Un jihadiste malien poursuivi pour crimes de guerre présenté

Somalie

AFP

La Somalie rejette un accord sur le port de Berbera au Somaliland

La Somalie rejette un accord sur le port de Berbera au Somaliland

AFP

Les Etats-Unis intensifient leurs frappes en Somalie

Les Etats-Unis intensifient leurs frappes en Somalie

AFP

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien