mis à jour le

Chers élèves, pas d'amalgame !

Il est temps de dire la vérité à ces élèves qui se trompent de lutte. Comme on aime à le dire, trop, c'est trop. Le comportement des élèves des lycées et collèges de la capitale, ces dernière 72 heures, laisse transparaître de l'inconscience et de l'insouciance. Car, en ces périodes de fin d'année, où les examens pointent à l'horizon, ils devraient être en train de se battre pour sauver leur année. Que nenni, c'est ce moment qu'ils ont choisi, sous prétexte qu'ils défendent la cause de leurs enseignants, pour (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre