mis à jour le

« Ma présence ici est la preuve vivante que tout va bien »

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la coopération régionale, Djibrill Bassolé, a été victime d'un malaise, lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2013 en Turquie. Le 14 mai, c'est lui qui a accueilli le président du Faso à l'aéroport privé Abelag de Bruxelles, venu participer, dans la capitale belge, à la conférence des donateurs sur le développement du Mali. En bas de la passerelle à l'atterrissage de l'avion présidentiel burkinabè à l'aéroport privé ABELAG de Bruxelles, le ministre (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre