mis à jour le

De plus en plus d’Algériens trafiquent des certificats médicaux pour accomplir leur Hadj

Le pèlerinage est considéré comme l'acte suprême que tout musulman pieux devra accomplir avant sa mort. Une étape ultime pour la piété des musulmans. Cela n'empêche pas certains de faire le déplacement aux Lieux saints en "trafiquant" un certificat médical.

Ainsi, depuis 2008, 143 hadjs ont été évacués d'urgence depuis l'Arabie Saoudite vers l'Algérie pour des causes de santé. Et ce, malgré le fait, a déclaré Barbara Chikh, Directeur de l'Office nationale du Hadj et de la Omra (ONHO), que les Commissions wilayales concernées avaient donné leurs quitus. Pour celui-ci, il ne fait aucun doute que ces hadjs ont bénéficié de faux certificats médicaux. Donnant plus de détails, celui-ci a indiqué que depuis cette date, durant laquelle 175 cas de décès ont été enregistrés sur les lieux, les responsable du pèlerinage ont pris connaissance, que ce soit dans les hôpitaux saoudiens ou au niveau du centre de santé de la délégation algérienne, de 268 cas de maladie mentale. Il y a eu également les cas de 12 personnes qui souffrent d'insuffisance rénale, 7 cancéreux ainsi que deux femmes qui ont accouché sur place. Normalement ces personnes en raison de leur état de santé ne devraient pas être sur les lieux, étant donné qu'un certificat médical est exigé pour chaque pèlerin.

D'ailleurs, Barbara Chikh révèle que les conclusions d'une enquête menée à propos du Hadj de l'année dernière indiquent que des médecins, sont impliqués dans ce genre de pratiques, en l'occurrence accorder une autorisation à une personne souffrant d'une maladie chronique pour effectuer le Hadj. Celui-ci a ajouté aussi que des femmes enceintes ont été empêchées, à l'aéroport, d'effectuer le déplacement, alors que, paradoxalement, elles étaient munies d'un passeport du hadj. En tout cas, pour Barbara Chikh, le pèlerinage, cette année, risque d'être plus dur encore. Selon lui, en plus des fortes chaleurs prévues, les prix des hôtels sont en hausse.

Elyas Nour