mis à jour le

Les Algériens se forment à la taille des pierres précieuses

"Lancer l'école pilote de formation en matière de taille de pierres précieuses à Tamanrasset", tel est le but de la visite d'experts brésiliens en Algérie cette semaine.

Des membres de l'association brésilienne de gemmes et bijoux (ABRAGEM) procèdent actuellement à la mise en place des équipements de la nouvelle école. Selon le communiqué de l'ambassade du Brésil, "ces équipements, don du gouvernement brésilien, permettront le lancement de l'école, dédiée à la formation au profit des artisans qui bénéficieront aussi de l'expérience brésilienne dans ce secteur".

Le Brésil est un des principaux pays exportateurs de pierres précieuses. Il fournit un tiers du marché mondial en pierres précieuses et semi-précieuses. Les ressources diamantaires de l'Algérie sont encore mal connues. Certains gisements ont été identifiés dans les zones de montagnes du sud du pays mais restent peu exploités. La coopération technique dans le domaine gemmologique s'annonce pleine de promesses pour les deux pays.

Ce projet d'école entre dans le cadre d'accords de coopération technique entre l'Algérie et le Brésil. Ces accords comprennent également la formation d'une vingtaine de techniciens algériens en collaboration avec l'Institut des techniques d'élevage afin de "renforcer l'élevage laitier en Algérie". Une formation réalisée par des professeurs de l'Université fédérale de Viçosa (UFFV) depuis une semaine.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile