mis à jour le

Ministère de la communication : Réflexion autour de la transition de l’analogie vers le numérique

Le Ministère de la communication en partenariat avec la commission de l’UEMOA a organisé du 13 au 14 mai 2013 à l’hôtel Columbus l’atelier national sur la transition de l’analogie vers le numérique. L’ouverture des travaux était présidée par Manga Dembélé, ministre de la Communication, porte-voix du gofernement. On y notait la présence de  Marimpa Samoura  ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Mme Diallo Deidia Mahamane Ben kattra,  ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, de Koffi N’Goyet, représentant la Commission  de l’UEMOA, ainsi que des responsables des institutions de régulation.

Pour rappel, l’organisation de ces assises ressort des recommandations de l’atelier  de Cotonou entérinées par les Ministres en charge de la communication, des télécommunications et TIC en novembre 2012 à Ouagadougou. Elle concrétise l’ouverture du second volet du programme consistant à la ténue d’ateliers nationaux dans les Etas membres. Pendant deux jours, les participants ont discuté de plusieurs thèmes, entre autres, l’Accord GE 06, les expériences de processus de transition numérique, la transition numérique : cas du Mali.

Lors de l’ouverture des travaux, le ministre Manga Dembélé a précisé que le passage de la radiodiffusion analogique (Télévisuelle et sonore) à la radiodiffusion numérique terrestre est considéré comme une étape importante de l’évolution des TIC et un tournant décisif dans l’amélioration de la qualité des services. Les avantages qui en découlent sont énormes. Sans être exhaustif. Il a cité entre autres la qualité nettement meilleure de réception des programmes diffusés, le développement de services à valeur ajoutée  et surtout l’importance économique de fréquences communément appelé  » dividende numérique « .

Pour réussir une transition harmonieuse, Manga Dembélé a rappelé que le gofernement du Mali à l’instar de plusieurs pays de l’espace francophone a mis en place en juillet 2011 un organe dénommé Comité National de Transition de la radiodiffusion analogique terrestre vers le numérique(CNTN), placé sous l’autorité du Premier Ministre et composé de tous les acteurs concernés par la transition.

Quant  à Koffi N’Goyet, il a parlé  de l’ambition de la Commission de l’UEMOA  qui est de mettre en cohérence les efforts de l’ensemble des Etats membres de l’Union, en veillant à une forte implication de tous les acteurs, notamment les radios et les télévisions, les structures publiques et privées concernées, ainsi que les populations. Pour lui, la conjugaison harmonieuse des efforts de tous les acteurs, devra se traduire par une transition réussie, avec deux objectifs majeurs  à savoir le passage au numérique, dans les délais, au niveau de toutes les radios et télévisions de l’espace communautaire et la réception de plusieurs chaines de télévisions numériques, à moindre coût par les populations.

Harouna Niaré

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

communication

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

ondes brouillées

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

numérique

AFP

Au Kenya, une école numérique qui tient dans une valise

Au Kenya, une école numérique qui tient dans une valise

Internet

Il faut sauver les webmédias du monde arabe

Il faut sauver les webmédias du monde arabe

AFP

Nouvelles technologies: la Côte d'Ivoire présente sa tablette numérique éducative

Nouvelles technologies: la Côte d'Ivoire présente sa tablette numérique éducative