mis à jour le

Ben Ali, Tunis, mai 2008 / REUTERS
Ben Ali, Tunis, mai 2008 / REUTERS

Ben Ali est de retour en Tunisie… mais sur Facebook

Les supporteurs de l'ancien président jurent sur les réseaux sociaux que c'était mieux de son temps.

Le site d’information tunisien Kapitalis propose une compilation de pages Facebook réalisées par des personnes qui se présentent comme des irréductibles de l’ancien président Ben Ali, en fuite depuis le 14 janvier 2011.

Des pages à travers lesquelles, on peut lire des messages appelant au retour de Ben Ali. Selon Kapitalis, certains comme Zaba, commentent  quotidiennement l’actualité sociopolitique et affirment sans ambage que du temps de Ben Ali, c’était mieux. D’autres invitent très clairement l’ex-chef d’Etat à revenir «pour sauver le pays».

Le site Kapitalis a dénombré pas moins de vingt pages de soutien à l’ex-dictateur, certains revendiquant jusqu’à près de 17.000 fans.

Seulement, ajoute Kapitalis, la particularité de ces pages est que les fans sont surtout motivés par les questions liées à la sécurité et par un rejet de la pression islamiste.

Lu sur Kapitalis

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Ben Ali

Constituante

L'islam ne sera pas la religion du peuple

L'islam ne sera pas la religion du peuple

Tawa fi Tunis

Un homme fort, c'est ce qu'il manque en Tunisie

Un homme fort, c'est ce qu'il manque en Tunisie

Tawa fi Tunis

France 24 n'est pas toujours regardée d'un bon œil en Tunisie

France 24 n'est pas toujours regardée d'un bon œil en Tunisie

Facebook

AFP

Algérie: l'auteur d'un faux compte Facebook du Premier ministre arrêté

Algérie: l'auteur d'un faux compte Facebook du Premier ministre arrêté

Social Network

L'immense succès d'un groupe Facebook secret pour les femmes nigérianes

L'immense succès d'un groupe Facebook secret pour les femmes nigérianes

AFP

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

réseaux sociaux

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

Crise politique

Au Burundi, plus personne n'a accès à Twitter, Facebook ou Whatsapp

Au Burundi, plus personne n'a accès à Twitter, Facebook ou Whatsapp

RT

C'est à Johannesburg que l'on tweete le plus

C'est à Johannesburg que l'on tweete le plus