mis à jour le

Adama Sangaré, un prisonnier de luxe à Koulikoro : Une cellule spécialement aménagée avec les conditions les plus avantageuses

Le tout puissant maire du District de Bamako, Adama Sangaré, est détenu à la maison d’arrêt de  Souban, à Koulikoro, depuis le jeudi 9 avril 2013. Il est accusé avec certains de ses complices,  de malversations foncières dans la capitale  et  ses environs. Une détention qui  soulève,  en effet, des émotions  de toute nature à Koulikoro et à Bamako. La détention de cette grosse  pointure politique de  l’Adema, ne peut passer inaperçue.

 

La maison d’arrêt de Koulikoro,  une prison de haute sécurité à des conditions de détention très rudes. Depuis l’incarcération du maire du district, l’atmosphère a changé radicalement au niveau du quartier administratif de Souban où est située la maison d’arrêt, à quelques mètres du tribunal.

Selon des sources concordantes, les conditions de détention du maire sont on ne peut plus luxuriantes.  Loisirs et divertissements sont les caractéristiques  de cette détention.

 

Dès son arrivée dans cette prison, il a été admis au carré des bourgeois qui accueille les détenus  de haute marque. Une source nous révèle que des climatiseurs ont été placés dans sa cellule avec des antennes paraboliques, sans oublier l’accès au téléphone portable et à la connexion internet.

 

Mais lorsque nous nous  sommes rendus à la maison  d’arrêt  de Souban pour en savoir  plus sur  les conditions spéciales de détention du nouveau pensionnaire, l’accès nous a  été refusé, sous condition de la présentation  d’une autorisation de la direction nationale de l’administration pénitentiaire. Qu’à cela ne tienne, depuis l’arrivée  du maire  on a l’impression que la devanture de la prison est devenue une section régionale de la mairie du district. Il y a un ballet incessant de grosses cylindrés 24/24.

A notre passage, on  ne comptait pas moins de 40 voitures de luxe dont les propriétaires étaient venus rendre visite au maire Adama Sangaré. On se rappelle que lors de sa comparution, le lundi 6 avril, au parquet   de Koulikoro, les rumeurs faisaient état de dispute entre  policiers et gendarmes pour assurer sa protection.

 

Le jour de l’audience, le tribunal était pris d’assaut par de hautes personnalités politiques  et autres du pays.  Cet amas de  belles  voitures donnait l’impression qu’on est à un salon d’exposition vente devant les locaux du  tribunal. Jamais dans l’histoire on n’avait assisté à une telle audience dans la cour de  justice de Koulikoro. Pour la population, la comparution de Adama Sangaré le maire de Bamako, est une marque de confiance et un honneur pour le tribunal de Koulikoro.  D’une part, elle affirme le début d’une renaissance de la justice malienne de façon générale, d’autre part, elle donne du souci aux fossoyeurs de l’Etat depuis plus de vingt ans. Pour certains, c’est la renaissance, car à une époque récente de l’histoire du Mali, on ne pouvait pas imaginer une simple audition d’un maire de Bamako à plus forte raison son incarcération de surcroit par un tribunal provincial comme celui de  Koulikoro.  Par ailleurs l’affaire Adama Sangaré a un double effet pour l’équipe du parquet de Koulikoro.

 

D’un côté, elle peut espérer une bonne promotion mais d’autre part, elle doit supporter la pression.  Pour les partisans du maire et ses complices, Adama Sangaré doit être libéré sine die, mais pour les victimes de ses malversations, justice doit être rendue et le maire doit répondre de ses actes.  En tout cas, pour le moment, la population de Koulikoro dans sa  majorité, se montre sceptique et ne fait pas confiance à la justice malienne surtout s’il s’agit d’une grosse pointure politique du Mali comme le maire de Bamako.                            

            Zoumana NAYTE Correspondant à Koulikoro

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

prisonnier

AFP

Angolagate: l'homme d'affaires franco-israélien Arcadi Gaydamak s'est constitué prisonnier

Angolagate: l'homme d'affaires franco-israélien Arcadi Gaydamak s'est constitué prisonnier

AFP

Maroc: décès d'un prisonnier en grève de la faim

Maroc: décès d'un prisonnier en grève de la faim

AFP

Le Rwanda "approché" pour accueillir le prisonnier Charles Taylor

Le Rwanda "approché" pour accueillir le prisonnier Charles Taylor

luxe

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Croissance

Contrairement au Maghreb, les hôtels poussent comme des champignons en Afrique subsaharienne

Contrairement au Maghreb, les hôtels poussent comme des champignons en Afrique subsaharienne

AFP

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom