mis à jour le

Coopération judiciaire: Bientôt des magistrats marocains dans les tribunaux du Qatar

Dans le principal objectif d'instaurer des liens de partenariat constructif, un accord de jumelage vient d'être signé entre la Cour de Cassation du Royaume et la Cour de Distinction du Qatar. Signé par le Premier Président de la Cour de Cassation, Mustapha Fares, et le président de la Cour de distinction et du Haut conseil de la magistrature du Qatar, Messaoud Mohammad Al Amiri, cet accord prévoit l’organisation de journées d’études et de colloques en faveur des magistrats des deux cours.

Cet accord de coopération vise également la consécration des mécanismes diplomatiques judiciaires et la mise en relief des progrès que connaît le Royaume dans les domaines des droits humains et juridiques. Aux yeux des signataires, l'accord constitue aussi un important mécanisme visant à ouvrir les horizons de la coopération commune et bénéficier de toutes les expériences législatives et judiciaires par voie d’échange d’expériences et de documents. Tout cela s'inscrit dans le cadre d’un programme définissant les objectifs qu’une commission supérieure bilatérale qui aura pour tâche l'exécution de ses clauses et ses dispositions, ainsi que l’appui de tous les acteurs en vue d’aboutir à une justice qualifiée proche des justiciables et à leur service.
Pour Moustafa Fares, l’important est de tirer avantage des expériences des deux parties dans le but d’accompagner les développements actuels à l’échelle mondiale, et de traiter les problématiques imposées par les changements politiques, sociaux et économiques que connaît le monde arabe. De son côté, le responsable qatari a rappelé le grand progrès enregistré en matière de coopération judiciaire, à la faveur des rencontres continues entre les responsables des deux pays, couronnées par la signature de plusieurs mémorandums d’entente. Il a ajouté que le présent accord prévoit un vaste échange de documents et des visites entre les magistrats des deux pays, tout en précisant que des magistrats marocains devraient exercer prochainement au sein de tribunaux qataris.
Il est à rappeler que quelques jours seulement avant la signature de cet accord de coopération judiciaire, le Maroc et le Qatar ont signé un protocole d’entente relatif à la gestion du don qatari au profit du projet de construction du nouveau siège de l’Institut Supérieur de la Magistrature (ISG)…
H.Z

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

coopération

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

AFP

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

Les Parlements tunisien et français scellent un accord de coopération

AFP

La France et le Nigeria renforcent leur coopération militaire contre Boko Haram

La France et le Nigeria renforcent leur coopération militaire contre Boko Haram

magistrats

AFP

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes

Mali: grève des magistrats pour des hausses de salaires, d'indemnités et de nouvelles primes

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

AFP

Ghana: suspension de sept hauts magistrats pour corruption

Ghana: suspension de sept hauts magistrats pour corruption

Marocains

AFP

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

AFP

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération

AFP

Espagne: un juge veut un procès contre 11 Marocains pour "génocide" au Sahara occidental

Espagne: un juge veut un procès contre 11 Marocains pour "génocide" au Sahara occidental