mis à jour le

Dioncounda Traoré l’a annoncé hier en marge du sommet sur le Mali : Le 1er tour de la présidentielle renvoyé au 28 juillet prochain

En marge de la rencontre des donateurs qui s’ouvre ce matin à Bruxelles, capitale de l’Union Européenne, le président de la République par intérim du Mali a animé une conférence de presse avec le président de la Commission de l’Union Européenne. Nous avons pu la suivre par vidéo conférence depuis Bamako au siège de l’UE. Une seconde conférence est prévue ce mercredi sur la rencontre des donateurs à partir de 13 heures. L’occasion était bonne pour le président de la République par intérim du Mali de mettre un terme aux tiraillements entre les différents acteurs qui interviennent dans l’organisation des élections au Mali. Pour lui,  les élections vont débuter le 28 juillet 2013.

Au moment où les discussions battent leur plein à Bamako, surtout dans les états majors des partis politiques sur le report des élections en raison des problèmes techniques, Dioncounda Traoré, depuis Bruxelles, rompt le silence. A la  surprise générale, le président de la République par intérim a profité de la conférence de presse en prélude au sommet des donateurs pour annoncer la nouvelle du premier tour de la présidentielle qui aura lieu le 28 juillet 2013.

 » Nous ferons tout pour que l’élection présidentielle réclamée par la communauté internationale débute le 28 juillet. Nous ferons tout pour que le 28 juillet, les élections commencent « , a répété Dioncounda Traoré devant un parterre de journalistes venus suivre cette conférence de presse. Mieux, le président de la transition ajoutera :  » Je ne serai pas candidat, le Premier ministre ne sera pas candidat, les ministres ne seront pas candidats « . Le tout sous l’½il vigilant et intéressé du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, à Bruxelles. Le second tour de la présidentielle  se tiendra début août.

Dioncounda Traoré et les membres de la transition veulent donner le maximum de chance au peuple malien d’avoir des élections transparentes. Ce report de quelques jours permettra aux autorités de la transition de renforcer le dispositif mis en place pris pour respecter les délais électoraux.

La situation sécuritaire sur le terrain, le retour au Nord de l’administration, des déplacés et des réfugiés sont des préalables à la bonne tenue du scrutin. « Nous sommes en train de trouver des réponses rapides « . On se rappelle que lors du sommet d’Addis Abeba , le président malien par intérim , Dioncounda Traoré avait exprimé, le 29 janvier, sa détermination à organiser le plus rapidement possible, en tout cas, avant le 31 juillet 2013, des élections propres, transparentes et crédibles.

Une seconde vidéo conférence sur la conférence des donateurs aura lieu ce mercredi à 13 heures au siège de l’UE à Bamako.

Bruno D SEGEBDJI

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Traoré

AFP

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

sommet

AFP

Sommet régional

Sommet régional

AFP

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

Centrafrique: guerre au sommet d'un pays miné par la violence

AFP

Afrique du Sud: enquête sur la corruption au sommet de l'Etat

Afrique du Sud: enquête sur la corruption au sommet de l'Etat

Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père