mis à jour le

Afrique du Sud: le secteur minier à nouveau sous tension

Des salariés de Lonmin en grève sur le site de Marikana, le 14 mai 2013

Une nouvelle crise dans les mines sud-africaines? C'est ce que beaucoup redoutent. Les mineurs sud-africains du groupe britannique Lonmin ont débrayé hier mardi 14 mai, interrompant la production de platine à la mine de Marikana près de Rustenburg (Nord). Les tensions sociales se font vives dans le secteur après l’annonce de licenciements dans un autre grand groupe minier et l’assassinat d’un syndicaliste. 

La souffrance et la violence n'ont pas quitté Marikana. Neuf mois après la mort de 34 personnes tuées par la police, au plus fort d'une grève sauvage pour les salaires, la tension reste forte dans cette mine de platine située à 120 km de Johannesburg.

Il y a eu, le week-end dernier, le meurtre par balle d'un leader syndical dans un bar. Cet homme était à l'origine de la percée du petit syndicat Amcu dans cette mine, auparavant un bastion du Syndicat national des mineurs (NUM), le grand syndicat. Il était aussi l'un des témoins clés dans l'enquête sur les évènements de Marikana, en cours actuellement.

Deux autres personnes ont été tuées ce même week-end, dans un bidonville tout proche de la mine. Le NUM affirme que l'une des victimes faisait partie de ses troupes. A cela se sont ajoutés des affrontements entre policiers et habitants du bidonville quand les forces de l'ordre sont arrivées sur place.

Plans sociaux dans les cartons

Tous ces évènements ont lieu alors que les mines de platine s'apprêtent à négocier sur les salaires, dans une ambiance de surenchère syndicale et sur fond de plans sociaux : Amplats, le numéro un mondial du platine envisage de supprimer 6 000 emplois dans la région, ajoutant à la tension.

RFI

Afrique

AFP

Afrique du Sud: cinq policiers et un militaire tués par un gang armé

Afrique du Sud: cinq policiers et un militaire tués par un gang armé

AFP

Afrique du Sud: Ramaphosa veut "panser les plaies" du massacre de Marikana

Afrique du Sud: Ramaphosa veut "panser les plaies" du massacre de Marikana

AFP

Supercoupe de la CAF: la VAR débarque en Afrique

Supercoupe de la CAF: la VAR débarque en Afrique

secteur

AFP

Tchad: la grève "générale" s'étend au secteur privé

Tchad: la grève "générale" s'étend au secteur privé

AFP

L'Afrique du Sud peine

L'Afrique du Sud peine

AFP

Maroc: le secteur de l'automobile passe

Maroc: le secteur de l'automobile passe

tension

AFP

Afrique du Sud: la tension monte dans l'attente d'une démission de Zuma

Afrique du Sud: la tension monte dans l'attente d'une démission de Zuma

AFP

Angola: le président Lourenço nie toute tension avec son prédécesseur

Angola: le président Lourenço nie toute tension avec son prédécesseur

AFP

RDC: Saint-Sylvestre sous haute tension

RDC: Saint-Sylvestre sous haute tension