mis à jour le

Daouda Dia premier questeur de l'Assemblée nationale: " ll y'a beaucoups de députés surtout les femmes qui se cotisent pour louer un ou deux appartements"

Le débat sur l'augmentation des salaires des députés refait surface. Cette fois-ci, c'est le premier questeur de l'Assemblée nationale qui donne sa part de vérité dans les colonnes de l'Observateur. Daouda Dia a repris exactement l'argumentaire de Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, qui consiste à dire que les députés doivent bénéficier d'indemnité de logement, d'autant que l'hôtel des députés (Clarisse) qui les logeait pour la plupart, n'est pas fonctionnel. Seulement, le frère du richissime homme d'affaires Harouna Dia, pour mieux légitimer cette augmentation des salaires des députes, révèle qu'il y'a beaucoup de députés, surtout les femmes, qui se cotisent pour louer un ou deux appartements. Ce qui est, selon lui, difficile, et pas bon pour l'image du pays. Cependant, il a tenu à clarifier que le chef de l'Etat ne peut, en aucun cas, être à l'origine de cette augmentation; que c'est en toute indépendance que le bureau de l'Assemblée nationale a octroyé ces indemnités aux députés en guise de réparation. Pour rappel, les députés ont bénéficié d'une indemnité de logement de 150 000 F C FA.


REWMI.COM/MK

députés

AFP

Algérie: 200 députés bloquent l'accès de l'Assemblée

Algérie: 200 députés bloquent l'accès de l'Assemblée

AFP

Algérie: 200 députés bloquent l'accès de l'Assemblée

Algérie: 200 députés bloquent l'accès de l'Assemblée

AFP

Soudan du Sud: des crédits pour des voitures de députés font scandale

Soudan du Sud: des crédits pour des voitures de députés font scandale

femmes

AFP

"Les femmes restent invisibles" pour l'icône africaine du féminisme

"Les femmes restent invisibles" pour l'icône africaine du féminisme

AFP

Denis Mukwege, l'homme qui répare les femmes et dénonce le pouvoir en RDC

Denis Mukwege, l'homme qui répare les femmes et dénonce le pouvoir en RDC

AFP

Par peur des reproches, les femmes africaines hésitent

Par peur des reproches, les femmes africaines hésitent