mis à jour le

Des médecins grévistes agressés

Le docteur Merabet, porte-parole du Syndicat des praticiens de la santé, estime que les pouvoirs publics veulent pousser les fonctionnaires à agir autrement. «Nous avons décrété, tout en respectant les lois de la République, un mouvement de protestation pour l'amélioration de nos conditions de travail. Le ministère refuse apparemment cet état de fait et veut remonter la population, notamment les malades, contre les médecins grévistes», fulmine notre interlocuteur. Le Dr Merabet, en se référant aux témoignages de leurs représentants dans la wilaya de Khenchela, explique qu'au premier jour de la grève, la situation au sein d'un établissement sanitaire a frôlé l'affrontement. «Des citoyens se sont acharnés contre des médecins grévistes, les accusant de négliger les malades. Ces citoyens ont été chargés par le personnel de la santé et l'administration de l'hôpital, qui leur a dit que les médecins ont eu gain de cause et que leur grève est illégale», déplorent des représentants de l'Intersyndicale. La tutelle, expliquent les syndicalistes, brille par son mutisme et son mépris, se contentant de donner des ordres pour réprimer les protestataires. Hier encore, au CHU de Beni Messous, deux médecins affectés aux urgences ont été, selon les syndicalistes,  agressés par des citoyens.  «La direction de l'hôpital n'a même pas daigné dénoncer cette situation ; pis encore, ce sont les deux médecins agressés qui ont pris la peine de déposer plainte auprès des services de police. L'affrontement entre les médecins et la population est-elle l'alternative pour fléchir la dynamique des syndicats ?», s'est interrogé le Dr Merabet.

médecins

AFP

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

AFP

Grève des médecins "résidents" Algérie: appel au boycott des examens de fin d'études

Grève des médecins "résidents" Algérie: appel au boycott des examens de fin d'études

AFP

Algérie: un millier de médecins "résidents" bravent l'interdiction de manifester

Algérie: un millier de médecins "résidents" bravent l'interdiction de manifester

Grévistes

AFP

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

AFP

Harare annonce le licenciement de milliers d'infirmières grévistes

Harare annonce le licenciement de milliers d'infirmières grévistes

AFP

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir