mis à jour le

HCP : Une baisse de 2,6 points de l’Indice de Confiance des Ménages

 

Le Haut Commissariat au Plan vient de publier les résultats de son enquête auprès des ménages sur l'évolution de l'ICM  au premier trimestre de 2013.

Selon les données de l'enquête, l'Indice de Confiance des Ménages a  enregistré une baisse de 2,6 points par rapport au quatrième trimestre de 2012 et de 7,1 points comparé au même trimestre de l’année précédente.

Les ménages plus pessimistes concernant le chômage

L'opinion des ménages sur l'évolution du niveau de vie au Maroc a reculé aussi bien par rapport au trimestre précédent qu'au premier trimestre 2012.

Concernant les perspectives d'évolution du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, les perceptions des ménages ont connu une détérioration de 3,9 points par rapport au trimestre précédent et de 16,3 points par rapport à la même période de 2012.

Les ménages sont plus pessimistes concernant le futur du chômage dans le pays. 72,4% de ménages anticipent une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir contre 10,7% qui prévoient plutôt une baisse.  

Le solde de cet indicateur s'établit ainsi à son niveau le plus bas depuis le début de l'enquête, enregistrant une baisse de 3,6 points par rapport au trimestre précédent et de 17,6 points par rapport à la même période en 2012.

La  perception des ménages de leur situation financière

La perception des ménages de leur situation financière actuelle et de ses évolutions passée et future s'est détériorée au premier trimestre 2013.

Pour 57% des ménages, leurs revenus couvrent leurs dépenses, alors que 36,4% d'entre eux s'endettent ou puisent dans leurs épargnes. Seuls 6,6% des ménages déclarent pouvoir épargner une partie de leur revenu.

Le solde de l'indicateur relatif à la situation financière actuelle des ménages s'établit ainsi à un niveau négatif de -29,8 points, en baisse de 4,4 points par rapport au même trimestre de 2012 et de 0,4 point par rapport au trimestre précédent.

L'enquête fournit également des données sur les perceptions des ménages relatives à d'autres aspects, notamment la capacité à épargner. Sur ce point, les ménages sont de plus en plus pessimistes au premier trimestre 2013. 83,5% pensent ne pas pouvoir épargner au cours des 12 prochains mois contre 82,2% un trimestre auparavant et 81,3% un an auparavant.

Concernant les prix des produits alimentaires, près de  92,2% des ménages pensent qu'ils ont augmenté dans le passé et plus de 78,0%  pensent qu’ils continueront à augmenter dans le futur.

L'unique  hausse enregistrée est celle concernant l'achat des biens. Plus de 50,5% des ménages marocains considèrent que le moment n'est pas opportun pour faire des achats de biens durables alors que 22,1% pensent le contraire. Le solde relatif à cet indicateur s’établit à -28,3 points, soit une amélioration d'un point par rapport au trimestre précédent et de 4,2 points par rapport à la même période de 2012.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

HCP

Adam Sfali - Lemag

HCP : Les marocaines tardent désormais

HCP : Les marocaines tardent désormais

Adam Sfali - Lemag

HCP : Les marocaines tardent désormais

HCP : Les marocaines tardent désormais

MAP

HCP : Légère baisse de l'activité du BTP au 2ème trimestre 2013

HCP : Légère baisse de l'activité du BTP au 2ème trimestre 2013