mis à jour le

Conférence des donateurs pour le Mali, Bruxelles, 15 mai 2013 / AFP
Conférence des donateurs pour le Mali, Bruxelles, 15 mai 2013 / AFP

Conférence des donateurs sur le Mali: ce qu'il faut attendre des pays du Golfe

Ils sont souvent soupçonnés d’être les financiers des groupes terroristes au Sahel.

La guerre n'est pas finie au Mali, mais l'heure est déjà à la reconstruction, avec la Conférence internationale des donateurs pour le développement de ce pays, qui s'est ouverte ce 15 mai 2013 à Bruxelles. Une initiative conjointe de la France et de l'Union européenne.

Comme le rappelle le site d'information malien Maliweb, cette conférence est aussi l'occasion pour le président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, d'exposer les priorités de son gouvernement pour 2013-2014.

L'objectif de la réunion de Bruxelles, à laquelle participent plusieurs chefs d’Etat de la région ainsi que le président français, François Hollande, est d'apporter  de l'aide au Mali pour sa stratégie de relance. Le pays devrait pouvoir récolter près de 1900 milliards de francs CFA, selon les organisateurs.

Si la France et l’UE arrivent en tête des donateurs, le site Maliweb se demander quel sera l’apport des pays du Golfe. En effet, souligne le site, ces Etats sont souvent soupçonnés d'être les principaux soutiens financiers des groupes terroristes à l’origine de la crise malienne. Selon certaines sources, le Qatar et l’Arabie Saoudite auraient versé des fonds aux mouvements salafistes et djihadistes qui ont occupé le pays durant toute l’année 2012.

Les pays du Golfe font pourtant partie, au même titre que le Mali, de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). En tant qu’Etats membres, ils se sont mobilisés pour la réunion du Groupe de contact sur le Mali et le Sahel et l’Arabie Saoudite a reçu à cette occasion la visite du ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly. La crédibilité de la coopération islamique est donc entachée mais l’OCI entend bien la réhabiliter. La contribution financière des pays du Golfe à l’issue de la conférence de Bruxelles sera donc scrupuleusement étudiée.

Lu sur Maliweb

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

CIDDM

Aides

Les Africains sont-ils des mendiants professionnels?

Les Africains sont-ils des mendiants professionnels?

Malithon

Plus de 3 milliards d'euros de promesse de dons au Mali

Plus de 3 milliards d'euros de promesse de dons au Mali

reconstruction

AFP

Hollande en visite express

Hollande en visite express

AFP

Nigeria: la reconstruction du lycée d'où 200 jeunes filles ont été enlevées a commencé

Nigeria: la reconstruction du lycée d'où 200 jeunes filles ont été enlevées a commencé

AFP

Ebola: la reconstruction des systèmes de santé coûtera des millions de dollars

Ebola: la reconstruction des systèmes de santé coûtera des millions de dollars

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'