mis à jour le

Solidarité : LE REFAMP AIDE A LA REINSERTION DES FEMMES DEPLACEES DU NORD A BAMAKO

Mme Nana Touré de Kidal était très heureuse lundi au siège du Réseau des femmes africaines ministres et parlementaires du Mali (REFAMP). Elle venait de bénéficier d'un don en espèce de 27 000 Fcfa pour le financement de son activité génératrice de revenus. Elle confectionne des bijoux et objets artisanaux très prisés des touristes

Comme les dizaines d'autres bénéficiaires de ce geste de solidarité du réseau, cette mère de famille a fui les atrocités commises par les bandits armés qui occupaient les régions septentrionales. Elle est venue précipitamment à Bamako sans rien apporter avec elle, accompagnée d'autres membres de sa famille.

Avant l'éclatement de la crise, Nana aidait son époux à prendre en charge leur petite famille grâce à son activité. Avec ce don en espèce, Nana Touré peut désormais reprendre son activité d'avant, en attendant son retour au bercail. « Avec cette somme, je peux commencer à faire mes bijoux qui sont également prisés par les Bamakoises. Je suis convaincue que je vais faire de bonnes affaires et qu'une fois de retour chez moi je resterai en contact avec cette nouvelle clientèle. Ce qui m'aidera à émerger dans mon commerce », dit-elle. C'est donc avec beaucoup d'espoir que Nana est repartie, son enveloppe à la main.

Ce geste de solidarité du REFAMP à l'égard des femmes déplacées du nord à Bamako et environs, vise, selon sa présidente Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, à les aider à prendre leur destin en main. Depuis le début de la crise, le réseau a adopté de nouvelles manières de secourir, aider et accompagner les femmes des régions du Nord dans leur détresse.

Des journées d'échanges avec les déplacées ont été initiées afin de recenser leurs préoccupations et d'y trouver une réponse. C'est ainsi qu'il a été envisagé de financer les activités génératrices de revenus de celles qui en pratiquaient dans leurs localités respectives.

La remise de don en espèces qui s'élève au total à 5 millions Fcfa répond à cette préoccupation soulevée par les femmes déplacées. Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, en remettant les enveloppes aux bénéficiaires, les a exhortées à bien gérer ces fonds.

Le REFAMP qui n'est pas à son premier geste en faveur des femmes déplacées de Bamako et environs, leur avait déjà remis  pour 4 millions de Fcfa de vivres.

M.A. TRAORE

 

Solidarité

AFP

Esclavage en Libye: le Ghana dénonce le manque de solidarité au sein de l'UA

Esclavage en Libye: le Ghana dénonce le manque de solidarité au sein de l'UA

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

aide

AFP

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

AFP

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

AFP

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

réinsertion

AFP

Soudan: la difficile réinsertion des rebelles dans la province du Nil Bleu

Soudan: la difficile réinsertion des rebelles dans la province du Nil Bleu

MAP

Communiqué : L'enquête ordonnée par le Roi a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion

Communiqué : L'enquête ordonnée par le Roi a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion

MAP

Communiqué : L'enquête ordonnée par le Roi a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion

Communiqué : L'enquête ordonnée par le Roi a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion